Imperial Cleaning

Sexualité dans la Rome antique

Ensuite joindre les deux bouts de l'arbre et sceller avec du fumier de vache et autres pansements. Dans Augustine of Hippo:

Menu de navigation


Quand Clodius Pulcher s'habille en femme et s'introduit dans le rite Bona Dea réservé aux femmes, il est poursuivi pour incestum [ 42 ]. Dans les premiers temps de Rome, stuprum est un acte déshonorant au sens général, pas seulement sexuel [ Fantham 2 ]. À l'époque de Plaute vers — av. Le Stuprum ne peut être appliqué qu'aux citoyens, la protection contre les comportements sexuels déplacés fait partie des droits légaux distinguant les citoyens des non citoyens [ Fantham 3 ].

L'aide divine peut être recherchée lors de rituels religieux privés en parallèle avec des traitements médicaux pour améliorer ou bloquer la fertilité, ou pour soigner des maladies et des organes génitaux.

Un rituel privé peut être considéré dans certaines circonstances comme magique [ 47 ]. Canidia , une sorcière décrite par Horace, lance des sorts en utilisant une effigie féminine pour dominer une poupée male plus petite [ 51 ]. Gardez la queue dans votre main fermée jusqu'à ce que le lézard meure puis touchez les parties génitales de votre femme pendant un rapport sexuel [ 54 ]. Sa racine, broyée en pâte et laissée dans du vinaigre pendant dix jours, a l'effet étonnant de transformer un garçon en eunuque [ 55 ].

Ensuite joindre les deux bouts de l'arbre et sceller avec du fumier de vache et autres pansements. La rapidité avec laquelle les deux morceaux poussent ensemble et la forme des cicatrices détermineront à quelle vitesse les veines gonflées du garçon seront soignées [ 56 ]. D'autres sources conseillent des remèdes comme enduire le pénis d'un mélange de miel et de poivre pour avoir une érection [ 59 ] , ou bouillir les parties génitales d'un âne pour obtenir un onguent [ 60 ].

L'impact de ces théories sur le comportement sexuel est sujet à débats, même parmi ceux qui étaient attentifs aux écrits philosophiques et médicaux qui ont présenté ces points de vue. Ces discours élitistes, souvent critiques envers les comportements courants ou typiques, dans le même temps ne peuvent être présumés exclure des valeurs largement répandues dans la société. Le quatrième livre de Lucrèce , De rerum natura , fournit un des plus grands passages sur la sexualité humaine de la littérature latine.

L'épicurisme est à la fois matérialiste et hédoniste. Le plus grand bien est le plaisir défini comme l'absence de douleur physique et de détresse émotionnelle [ 63 ]. L'épicurien cherche à assouvir ses désirs avec le moins d'effort et de passion possible. Les désirs sont classés en ceux qui sont naturels et nécessaires, comme la faim et la soif, en ceux qui ne sont pas indispensables, comme le sexe, et en ceux qui ne sont ni naturels ni nécessaires comme le désir de diriger les autres ou de se glorifier [ 64 ].

C'est dans ce contexte que Lucrèce présente son analyse de l'amour et du désir sexuel, qui s'oppose à l'ethos érotique de Catulle et influence les poètes de l'amour de la période augustinienne [ 65 ].

Lucrèce traite le désir masculin, le plaisir sexuel féminin, l'hérédité et l'infertilité comme aspects de la physiologie sexuelle [ Brown 1 ].

Du point de vue épicurien, la sexualité provient de causes physiques impersonnelles sans influence divine ou surnaturelle [ Brown 1 ]. Le début de la maturité physique génère la semence et la pollution nocturne apparaît alors que l'instinct sexuel se développe [ Brown 2 ] La perception sensorielle, particulièrement la vue d'un joli corps, provoque le mouvent de la semence dans les organes génitaux en direction de l'objet du désir.

L'engorgement des organes génitaux provoque une envie d'éjaculer couplée avec une anticipation du plaisir. La réponse du corps à l'attraction physique est automatique et ni le caractère de la personne ni ses propres choix ne sont un facteur. Avec un mélange de détachement scientifique et d'ironie, Lucrèce parle de la libido humaine comme d'un muta cupido , désir idiot , en comparant la réponse physiologique qu'est l'éjaculation au sang jaillissant d'une blessure [ Brown 3 ].

Lucrèce écrit tout d'abord pour un lectorat masculin et suppose que l'amour est une passion masculine dirigée vers les hommes ou les femmes [ Brown 6 ]. Le désir masculin est vu comme pathologique, frustrant et violent [ Brown 7 ]. Lucrèce exprime cependant une ambivalence épicurienne envers la sexualité, qui menace la paix de l'esprit avec une agitation si le désir devient une forme de servitude et de tourmente [ Brown 8 ] , mais sa vision de la sexualité féminine est moins négative [ Brown 7 ].

Alors que les hommes sont dirigés par des attentes contre nature pour s'engager dans une relation sexuelle égoïste et désespérée, les femmes agissent par pur instinct animal envers l'affection, ce qui conduit à une satisfaction mutuelle [ Brown 9 ].

Ayant analysé l'acte sexuel, Lucrèce parle ensuite de la conception et de ce qui en termes modernes pourrait être appelé génétique. Il énonce que les hommes et les femmes produisent des fluides génitaux qui se mélangent lors d'un acte procréatif réussi. Les caractéristiques de l'enfant proviennent des proportions relative de la graine de la mère et de celle du père. Le transfert des graines génitales semina est en accord avec la physique épicurienne: Le vocabulaire de la procréation biologique souligne la conception de Lucrèce sur la manière dont la matière se forme à partir d'atomes [ 67 ].

Le but de Lucrèce est de combler l'ignorance et de donner le savoir nécessaire pour gérer sa vie sexuelle rationnellement [ Brown 12 ]. Le sexe sans lien passionnel produit une forme supérieure de plaisir libre d'incertitudes, de frénésie et de perturbations mentales [ Brown 14 ]. Le meilleur rapport sexuel est celui des animaux heureux ou des Dieux [ 69 ].

Lucrèce combine une méfiance épicurienne du sexe comme une menace à la paix de l'esprit avec la valeur culturelle romaine qui place la sexualité parmi les aspects de la vie conjugale et familiale [ Brown 16 ] , pensée représentée par un homme épicurien dans un mariage tranquille et amical avec une femme bonne tenant bien la maison, la beauté étant une invitation troublante au désir excessif [ 70 ]. Lucrèce réagit contre la tendance romaine à afficher ostensiblement la sexualité, comme dans l'art érotique, et rejette le modèle priapique agressif de la sexualité encouragée par un stimulus visuel [ 71 ].

Bien que Musonius soit principalement un stoïcien, sa philosophie est également teinté de platonisme et de pythagorisme [ Nussbaum 1 ]. Il rejette la tradition aristotélicienne qui voit le dimorphisme sexuel comme une expression de la relation adéquate entre ceux qui dirigent les hommes et ceux qui sont dirigés les femmes et distingue les hommes des femmes biologiquement inférieures.

Selon Musonius le dimorphisme existe seulement pour créer une différence qui crée à son tour le désir d'une relation complémentaire, c'est-à-dire qu'un couple se liera pour la vie pour le bien de chacun et de leurs enfants [ Nussbaum 1 ].

Musonius et Sénèque critiquent le double standard , culturel et légal, qui donne plus de liberté sexuelle aux hommes qu'aux femmes [ Nussbaum 1 ] , [ 77 ]. Ainsi le débat n'est pas que la liberté sexuelle est un bien humain mais que les hommes aussi bien que les femmes devraient restreindre leur activité sexuelle [ Nussbaum 1 ] , [ 78 ]. De même un homme ne devrait pas utiliser sexuellement une esclave, cependant le droit de l'esclave de ne pas être utilisée n'en est pas la raison [ Nussbaum 4 ].

Musonius soutient que même dans le mariage le sexe devrait être entrepris comme une expression d'affection et pour la procréation, et non pour le plaisir brut [ Nussbaum 5 ]. Musonius n'approuve pas en général les relations homosexuelles car elles n'ont pas pour but la procréation [ Nussbaum 6 ] , [ 79 ]. Sénèque et Épictète pensent également que la procréation privilégie les mariages hétérosexuels [ Gaca 2 ] , et Sénèque est fortement opposé à l'adultère, particulièrement dans le cas des femmes [ Gaca 3 ].

Sénèque est avant tout connu comme un philosophe stoïcien mais sa vision d'austérité sexuelle est néopythagoriste [ Gaca 4 ]. La seule justification du sexe est la reproduction dans le cadre du mariage [ Gaca 5 ].

Un homme ne devrait pas avoir d'autre partenaire sexuel que sa femme [ Gaca 4 ] et l'homme sage sapiens , grec sophos fera l'amour à sa femme avec discernement iudicium et non avec émotion affectus [ Gaca 7 ].

C'est une vision bien plus stricte que celle des autres stoïciens qui voient le sexe comme un moyen de promouvoir l'affection mutuelle dans le mariage [ Gaca 7 ]. Juvénal se moque de ceux qui affichent publiquement une façade stoïcienne rude et virile mais qui se laissent aller en privé [ 84 ]. Un sujet de moquerie récurrent était que les stoïciens n'étaient pas seulement attirés par la pédérastie mais qu'ils aimaient également les jeunes hommes dont la barbe commençait à pousser, contrairement aux habitudes sexuelles courantes romaines [ 73 ].

Martial faisait régulièrement des insinuations aux sujets des stoïciens qui dans le privé appréciaient prendre le rôle passif lors de rapports homosexuels [ Richlin 3 ]. Le mythe, indique Macrobe, peut être compris comme une allégorie de la doctrine de la raison séminale. Pendant la République, la liberté politique d'un citoyen libertas est en partie définie par le droit de préserver son corps de contraintes physiques, ce qui inclut les punitions corporelles et les abus sexuels [ McGinn 1 ] , [ 88 ].

La Virtus , ce qui fait qu'un homme est un homme en latin vir , faisait partie des valeurs [ 89 ] , [ 90 ] , [ 91 ] , [ 92 ]. Les idéaux romains de la masculinité étaient fondés sur le fait de prendre un rôle actif, ce qui était aussi comme le note Craig A. La mentalité de conquête fait partie du culte de la virilité qui forme particulièrement les pratiques homosexuelles romaines [ Cantarella 3 ] , [ 93 ].

Permettre d'être pénétré menace sa liberté de citoyen et son intégrité sexuelle. Il est accepté socialement et attendu d'un homme libre de chercher des relations sexuelles avec des hommes et des femmes tant qu'il prend le rôle de dominant [ 94 ].

Les objets de désirs acceptables sont les femmes de tous les rangs sociaux et de tous les statuts, les hommes prostitués ou esclaves, mais les comportements sexuels en dehors du mariage doivent être exclusivement avec des prostitués ou des esclaves, ou moins souvent avec une concubine.

C'est un motif de fierté pour Caius Gracchus de revendiquer que pendant son mandat de questeur en Sardaigne il ne gardait aucun esclave garçon pour sa belle apparence, aucune prostituée n'était venue chez lui et qu'il n'avait jamais accosté d'esclave masculin [ 95 ] , [ 96 ].

Durant la période impériale, les peurs sur la perte de liberté politique et la subordination du citoyen à l'Empereur sont exprimées à travers une augmentation d'homosexualité passive chez les hommes libres, accompagnée par une augmentation documentée des punitions corporelles et des exécutions de citoyens [ 97 ]. Originellement, flagitium désigne une humiliation publique puis plus tard plus généralement une disgrâce [ ].

L'attitude des Romains envers la nudité diffère de celle des Grecs dont l'idéal masculin s'exprimait par la nudité masculine dans l'art et lors d'évènements réels comme les évènements sportifs. Même lorsqu'ils se déshabillent pour des exercices physiques, les Romains gardent leur sexe et leurs fesses couvertes, une coutume italique partagée aussi avec les Étrusques , dont l'art les montre la plupart du temps portant pagne ou un vêtement court [ ].

La nudité publique peut être offensante ou de mauvais goût même dans les milieux traditionnels. Cicéron se moque de Marc Antoine et le trouve indigne d'apparaître presque nu en tant que participant aux Lupercalia , même si le rituel le demande [ ] , [ ]. Auguste , au cours de son programme de renouveau religieux, essaye de réformer les Lupercalia, en partie en essayant de supprimer la nudité malgré son caractère de fertilité [ ].

La nudité, en connotation négative, est liée à la défaite à la guerre, car les prisonniers étaient déshabillés, ou à l'esclavage car les esclaves vendus étaient souvent présentés nus. La désapprobation de la nudité était donc moins une question d'essayer de supprimer le désir sexuel inapproprié que de rendre digne le corps du citoyen [ Williams 3 ]. Quand les statues de généraux nus à la manière de celles des rois hellénistiques commencent à apparaître, elles ne furent pas choquantes à cause de la nudité masculine mais plutôt parce qu'elles évoquaient les concepts de royauté et de culte impérial , principes contraires aux idéaux de citoyenneté de la République tels qu'incarnés par la toge [ ].

Une exception à la nudité publique sont les thermes , bien que l'attitude envers le bain nu change également au cours du temps. Cependant, plus tard, les hommes et les femmes se baigneront éventuellement même ensemble [ ].

La sexualité romaine telle que décrite par la littérature latine est phallocentrique [ Clarke 11 ] , [ ].

Des amulettes fascinum prennent sa forme, de nombreux exemples ont survécu, en particulier des clochettes éoliennes tintinnabulum [ ]. Le pénis énorme de l' Art Romain est associé au Dieu Priape , entre autres. Il est provocant, là pour provoquer l'hilarité ou pour des fins magiques [ ]. Originaire de la ville grecque de Lampsaque , Priape est une divinité de la fertilité dont les statues sont placées dans les jardins pour repousser les voleurs. Dans un poème, par exemple, Priape parle du viol anal envers un voleur.

La colère de Priape peut causer l'impuissance ou un état d'excitation perpétuelle inassouvissable [ Williams 2 ]. Virga , ainsi que d'autres mots désignant des branches, tiges, poutres est une métaphore commune [ Adams 3 ] , de même que vomer soc [ Adams 4 ].

Le pénis peut aussi être nommé en tant que veine vena , queue penis ou cauda ou tendon nervus [ Adams 5 ]. Plus tard, penis devient le mot standard en latin poli, tel qu'utilisé par exemple par le Scholie à Juvénal et par Arnobius [ Adams 6 ]. Il n'est pas le terme utilisé par les écrivains médicaux, à part Marcellus Empiricus [ ] , [ Adams 7 ]. En latin médiéval , une mode pour l'obscénité scientifique a amené à voir la dactyle , un pied représenté par —?

Le lien apparent entre testes testicules et testis témoin [ Adams 9 ] peut provenir d'un rituel archaïque. Le mot testicule provient du diminutif testiculum [ ]. Le mot obscène pour testicule était coleus [ Adams 10 ]. Dans l'esprit romain, la castration et la circoncision sont des mutilations barbares des organes génitaux masculins [ ] , [ ] , [ ] , [ ] , [ Smallwood 1 ]. Bien que les auteurs gréco-romains aient vu la circoncision comme une caractéristique juive, ils pensaient que cette pratique était originaire d'Égypte [ ] et notaient cette pratique parmi les Arabes , les Syriens , les Phéniciens , les Colchides et les Éthiopiens [ Smallwood 2 ] , [ ].

Certains Romains gardaient des esclaves mâles en tant que deliciae ou delicati jouet, délice , esclaves qui étaient parfois castrés afin de conserver leur apparence androgyne de leur jeunesse.

Néron fit castrer son favori Sporus et se maria avec lui lors d'une cérémonie publique [ Williams 5 ]. Quelque part entre et , Hadrien semble avoir interdit temporairement la circoncision, sous peine de mort [ ]. Antonin le Pieux exempt les Juifs de l'interdiction [ ] , [ Smallwood 3 ] ainsi que les prêtres égyptiens [ Smallwood 4 ] et Origène affirme qu'à cette époque seuls les Juifs pouvaient être circoncis [ ] , [ Smallwood 5 ].

Certains d'entre eux se faisaient par la suite de nouveau circoncire [ ]. Les Romains pensaient que des éjaculations trop fréquentes affaiblissaient les hommes. Les théories médicales grecques , fondées sur les Quatre éléments et les humeurs , recommandaient de limiter la production de sperme par des méthodes de refroidissement, de séchage ou des thérapies astringentes, en recommandant par exemple des bains froids ou de limiter la consommation d'aliments réputés pour augmenter les flatulences [ ].

Dans son traité De semine , Galien met en garde qu'une activité sexuelle immodérée résulte en la perte de pneuma et de ce fait de vitalité:.

L'activité sexuelle est réputée affecter la voix: Quintilien conseille à l'orateur qui souhaite avoir une voix masculine profonde pour le tribunal de s'abstenir de relations sexuelles [ ]. Avec ces plaques l'orateur Calvus se serait retenu et aurait préservé la force de son corps pour ses études [ ]. Les plaques de plomb, les ventouses et l' épilation sont prescrits pour guérir des troubles sexuels prétendument liés aux pollutions nocturnes: L' efféminement est une accusation favorite lors d'invectives politiques, et cette accusation était souvent portée aux populares , les politiciens qui se disent les champions du peuple, parfois appelés les démocrates romains en opposition aux optimates , l'élite noble conservatrice [ ].

L'épisode peut-être le plus notable de travestissement dans la Rome antique a lieu en quand Publius Clodius Pulcher s'introduit dans les rites réservés aux femmes de Bona Dea.

La cérémonie a lieu dans la maison du pontifex maximus. Clodius se déguise en musicienne pour pouvoir entrer puis commence ce qui est presque un strip-tease comme le raconte Cicéron qui attaque ses décisions [ ]: Les actions de Clodius, qui venait d'être élu questeur et qui venait probablement d'entrer dans la trentaine, sont souvent vues comme une probablement dernière blague juvénile.

Clodius est censé avoir eu l'intention de séduire la femme de César, mais sa voix grave l'a dénoncé avant même qu'il ne se change. En plus d'être une invective politique, le travestisme apparait dans la littérature et dans l'art comme un trope mythologique par exemple Hercule et Omphale [ ] , [ ] , comme une investiture religieuse et rarement ou de manière ambiguë comme un travestissement fétichiste.

Un fragment d'une pièce de théâtre d' Accius —86 av. Dans un exercice de jugement de Sénèque , une jeune homme adulescens est victime d'un viol collectif alors qu'il porte des vêtements féminins en public, mais son costume est expliqué par un pari fait avec des amis, non par un choix fondé sur l'identité sexuelle ou la recherche d'un plaisir érotique [ Richlin 7 ].

Ils sont parfois considérés comme un clergé transgenre puisque les prêtres doivent être castrés en imitation d' Attis.

Les complexités d'identité sexuelle dans le culte de Cybèle et d'Attis sont étudiées par Catulle dans un de ses plus longs poèmes, Carmen 63 [ ] , [ ]. Les Romains étaient libres d'avoir des relations sexuelles avec des hommes de statut inférieur sans perte de masculinité. Ceux qui ont le rôle de receveur lors de l'acte, appelé parfois rôle passif ou soumis sont mal vus. Le contrôle de son propre corps est un des aspects de la libertas des citoyens, la liberté politique [ ].

L'utilisation de son corps pour donner du plaisir à d'autres est considéré comme servile [ unspeakable 3 ] [réf. Un homme qui apprécie le rôle passif est sujet de moqueries pour cause de faiblesse et d'efféminement.

Des lois comme la peu documentée Lex Scantinia et différents fragments de la Lex Iulia sont pensées pour restreindre les relations homosexuelles entre hommes libres, relations vues comme menaçantes pour l'indépendance et le statut de l'homme en tant que citoyen.

Le latin a une telle quantité de mots pour désigner les hommes en dehors de la norme que les spécialistes [ Richlin 8 ] [réf. La littérature homoérotique latine comprend les poèmes Juventius de Catulle [ ] , des élégies de Tibulle [ ] et Properce [ ] , la seconde Bucolique de Virgile et plusieurs poèmes d' Horace. Bien qu' Ovide inclue l'érotisme homosexuel mythologique dans les Métamorphoses [ ] , il se distingue des autres poètes et même des citoyens en général par sa position homosexuelle agressive.

Bien que la loi romaine ne reconnaisse pas les mariages entre personnes du même sexe, certains couples ont célébré les rites du mariage dans les premiers temps de l'Empire.

Sous Justinien , tous les actes homosexuels, passifs ou actifs et quel que soit le partenaire, sont déclarés contre nature et punissables de mort [ ]. Les comportements homosexuels sont accusés d'avoir provoqué la colère de Dieu à la suite d'une série de désastres vers et [ ]. La montée en puissance du christianisme à la chute de l'Empire romain sanctionne une révolution dans l'histoire des relations entre les hommes: Elle s'opposera de manière toujours plus virulente à l'hédonisme du monde antique gréco-romain.

Les craintes de viols en masse à la suite d'une défaite militaire touchent autant les hommes que les femmes [ Williams 8 ]. Les chaperons négligents peuvent être poursuivis plaçant la faute sur ceux qui ont échoué dans leurs responsabilités de gardiens plutôt que sur la victime [ Richlin 15 ]. Bien que la loi reconnaisse l'irréprochabilité de la victime, la rhétorique utilisée par la défense indique que les sentiments de reproches parmi les jurés pourraient être exploités [ Richlin 16 ].

Dans ses douze anecdotes parlant d'agressions sur la chasteté, l'historien Valère Maxime utilise autant des victimes hommes que des victimes femmes [ Richlin 17 ]. Une autre affaire imaginaire concerne les extrémités auxquelles une victime d'un viol peut arriver: Le viol est néanmoins une des punitions traditionnellement infligées par la victime d'un adultère à l'amant [ Williams 9 ] , peut-être plus comme un fantasme de la vengeance que dans la pratique [ ].

Le soldat romain, comme tout Romain libre et respectable, se doit d'appliquer une auto-discipline en matière de sexe. Les commandants stricts peuvent interdire le camp aux prostituées et aux proxénètes [ McGinn 2 ] , cependant en général l' armée romaine , en déplacement ou en camp castra , est suivie par un certain nombre de personnes dont des prostituées.

Un point peut-être plus singulier est l'interdiction du mariage dans l'armée. Dans les premiers temps de la période romaine, Rome a une armée de citoyens qui laissent leur famille et prennent les armes en cas de besoin. Durant l' expansion au milieu de la République , Rome commence à acquérir de vastes territoires qui doivent être défendus et durant l'époque de Marius l'armée est professionnalisée.

L'interdiction du mariage commence sous Auguste , peut-être pour décourager les familles de suivre l'armée et de gêner sa mobilité. Bien que ces unions ne puissent légalement se formaliser en mariage, leur valeur comme support émotionnel pour les soldats est reconnue.

Lorsqu'un soldat quitte l'armée, il a le droit au mariage légal comme citoyen conubium et tout enfant qu'il a déjà est considéré comme citoyen [ ]. Le comportement sexuel entre les soldats était durement puni, y compris par la peine de mort [ McGinn 2 ] , en tant que violation de la discipline militaire.

Le sexe entre les soldats violait le décorum romain sur les relations sexuelles avec un autre homme libre, un soldat maintenant sa masculinité ne permettant pas à son corps d'être utilisé à des fins sexuelles. En guerre, le viol signifie la défaite, autre motif pour le soldat de ne pas compromettre son corps sexuellement [ Richlin 20 ].

Un incident relaté par Plutarque dans sa biographie de Marius illustre le droit du soldat à préserver son intégrité sexuelle. Une jeune et jolie recrue, Trebonius [ ] , a été harcelée sexuellement pendant un certain temps par son officier supérieur, qui est le neveu de Marius, Gaius Luscius. Une nuit, après avoir repoussé les avances non désirées à plusieurs reprises, Trebonius est convoqué dans la tente de Luscius.

Incapable de désobéir à l'ordre de son supérieur, il est victime d'une agression sexuelle, sort son épée et tue Luscius. Le meurtre d'un officier conduit habituellement à la peine de mort. Les historiens romains rapportent d'autres récits édifiants d'officiers qui abusent de leur autorité pour contraindre sexuellement leurs soldats et qui ensuite en subissent les conséquences [ ].

Les jeunes officiers, qui ont toujours des restes de l'attirance des adolescents pour les relations homosexuelles qu'ont les Romains, sont invités à renforcer leurs qualités masculines, comme en ne portant pas de parfum ou en ne s'épilant pas les aisselles [ ]. En temps de guerre, le viol des prisonniers n'est pas considéré comme criminel [ ].

Le viol de masse est un des actes de punition violents lors du sac d'une cité [ ] , mais si le siège se termine diplomatiquement plutôt que par un assaut, le ius gentium garantit que les habitants ne seront pas asservis ou violentés. Le viol de masse comme forme de guerre n'était permis qu'en tant que partie d'une stratégie globale pour obtenir le contrôle d'une population. Un idéal éthique de l'auto-contrôle sexuel chez les hommes de troupe était essentiel à la préservation de la paix une fois les hostilités terminées.

Dans les territoires et les provinces ayant un traité avec Rome, les soldats violant un habitant local sont sujets à des punitions plus dures que les civils [ ]. Sertorius , le gouverneur d' Hispanie dont la politique insiste sur le respect et la coopération avec les provinciaux, fait exécuter une cohorte entière pour la tentative de viol d'un seul soldat d'une femme locale [ ] , [ ]. En raison de l'accent mis sur la famille, la sexualité féminine est vue comme une base de l'ordre social et de la prospérité.

Les citoyennes se doivent d'avoir une sexualité dans le mariage et sont honorées pour leur intégrité sexuelle pudicitia et leur fécondité: Auguste donne des honneurs spéciaux et des privilèges aux femmes qui ont eu trois enfants voir Ius trium liberorum. La sexualité féminine, qu'elle soit désordonnée ou exemplaire, a souvent des répercussions sur la religion d'État en temps de crise pour la République [ Langlands 7 ].

La législation morale d'Auguste est axée sur l'exploitation de la sexualité des femmes. De même que pour les hommes, les femmes libres qui s'affichent sexuellement, comme les prostituées et les artistes, ou qui se rendent disponibles indistinctement, n'ont plus de protections légales et perdent leur respectabilité sociale.

Plusieurs sources littéraires romaines donnent comme respectables les femmes ayant une passion sexuelle dans le mariage [ Clarke 12 ]. Alors que la littérature ancienne parle en grande majorité de la sexualité masculine, Ovide exprime un intérêt explicite et presque unique concernant la façon dont les femmes vivent les rapports sexuels [ ]. L'attitude romaine vis-à-vis de la nudité féminine diffère mais est influencée par celle des Grecs qui idéalisent le corps masculin dans les représentations, alors que les femmes sont représentées habillées.

L'art érotique montre que les femmes à petite poitrine et aux larges hanches représentent l'idéal féminin [ ] , [ Clarke 13 ]. L'art pornographique, qui montre des femmes, probablement des prostituées accomplissant des actes sexuels, les représente la poitrine couverte par un strophium même si le reste du corps est découvert.

Sénèque l'Ancien décrit une vente d'esclave femme:. Voulez-vous entendre le résultat de la vente? L'affichage du corps humain le rend vulnérable. Mais le lien entre visus et vis , selon lui, implique aussi la possibilité de viol, comme quand Actéon viole la déesse Diane en la regardant [ ] , [ ].

Le corps entièrement nu d'une femme est représenté en sculpture qui était censée incarner le concept universel de Vénus, dont la contrepartie grecque Aphrodite est la déesse représentée le plus souvent nue dans l'art grec [ ]. Bien que des références aux organes génitaux féminins apparaissent dès les vers satiriques et invectifs comme objets de dégoût, il y a peu de références à eux dans l'élégie d'amour latine [ ].

Ovide, le poète classique d'amour le plus hétérosexuel, est le seul à faire référence à la stimulation génitale pour donner du plaisir aux femmes [ ] , [ ]. Le seul mot argotique utilisé par les femmes pour désigner leur sexe est porcus , cochon , particulièrement quand une femme mature parle de jeunes filles. Varron lie l'usage de ce mot aux sacrifices de porcs à la déesse Cérès lors des rites préliminaires de mariage [ ] , [ ] , [ ]. Le terme obscène courant pour désigner le sexe féminin est cunnus , con , avec une signification peut-être moins forte qu'en français [ Adams 11 ].

Des métaphores sur les champs, les jardins ou la pelouse sont souvent utilisées, comme pour l'image masculine charrue dans le sillon féminin [ Adams 13 ]. Les mots cave, fossé, fosse, sac, navire, porte, foyer, four ou autel sont aussi utilisés [ Adams 14 ]. Cicéron note qu'un orateur malheureux de rang consulaire perturba le sénat juste un prononçant quelque chose ressemblant à landica: Une bille en plomb pour fronde a été trouvée par des archéologues avec la phrase suivante inscrite dessus: Le latin n'a pas de mot standard pour désigner les lèvres [ Adams 16 ].

Deux termes sont trouvés chez des écrivains médicaux: Au début de l'Empire, vulva est utilisé pour désigner l'utérus dont le mot usuel était uterus pendant la République ou parfois plus vaguement venter ou alvus , deux mots pour désigner le ventre.

Pendant la période impériale, vulva peut signifier organes reproductif féminins ou parfois fait référence au vagin seul [ Adams 19 ]. Les premiers traducteurs en latin de la Bible utilisent vulva comme mot correct et approprié pour utérus [ Adams 20 ].

Aussi bien les femmes que les hommes s'enlèvent les poils pubiens [ Clarke 15 ] , mais cela a pu varier en fonction des époques et des individus. Les mots latins pour seins sont mammae , papillae mamelons et ubera.

Alors que les épigrammes grecs décrivent les seins idéaux [ ] , les poètes latin ont peu d'intérêt en les seins, du moins comparé à l'attention et à l'admiration moderne portée aux seins [ ]. Ils sont vus principalement comme un aspect de la beauté féminine ou comme une perfection de la forme, bien qu'Ovide les trouve attrayants à toucher [ ] , [ ].

Dans la mythologie étrusque , la déesse Junon Uni offre son sein à Hercule comme signe qu'il peut entrer dans les rangs des immortels [ younger 4 ] , [ ]. La signification religieuse peut expliquer la façon dont Péra allaite en secret son vieux père lors de son emprisonnement et de sa condamnation à mourir de faim voir charité romaine [ ].

S'enrouler la tête dans un soutien-gorge est censé guérir les maux de tête [ ]. Dénuder et frapper ses seins en cas de malheur est interprété par Servius comme un moyen de produire du lait pour les morts [ ].

Dans la littérature grecque et latine, les mères mythologiques exposent parfois leurs seins dans des moments de contraintes émotionnelles extrêmes pour demander que leur rôle nourricier soit respecté [ ]. Les seins exposés avec une telle intensité créent un pouvoir apotropaïque [ ] , [ ]. Jules César indique que le geste a une signification similaire dans la culture celte: Tacite note que les germaines exhortaient les hommes réticents au combat en tapant agressivement leur poitrine [ ] , [ ].

Montrer un seul sein est un motif visuel de la sculpture grecque antique , où parmi d'autres situations, dont la séduction [ ] , ce geste est souvent représenté comme l'imminence d'une violence physique ou d'un viol [ ]. Certains spécialistes ont tenté de trouver un code dans lequel montrer le sein droit a une signification érotique alors que montrer le sein gauche représente l'allaitement [ ].

Le pouvoir érogène des seins n'est pas complètement absent: Tibulle observe qu'une femme devrait porter des vêtements lâches pour qu'on puisse apercevoir ses seins quand elle s'incline au dîner [ ]. Cependant même dans les peintures érotiques romaines les plus explicites les seins sont souvent couverts par le strophium [ Clarke 17 ] , [ younger 4 ].

Les femmes représentées sont peut-être des prostitués mais il est difficile de discerner pourquoi l'artiste décide dans une situation donnée de montrer ou de cacher la poitrine [ Clarke 18 ] [réf. Les références aux relations sexuelles entre femmes sont peu fréquentes dans la littérature romaine de la République et du début du Principat.

Durant l'époque impériale, les sources pour les relations sexuelles entre femmes sont plus abondantes, par exemple sous la forme de charmes d'amour, de textes médicaux ou de textes astrologiques et sur l'interprétation des rêves [ ].

Un graffiti de Pompéi exprime le désir d'une femme pour une autre:. À la place, elles fréquentent des femmes, comme les hommes [ ].

Depuis que les romains pensent qu'un acte sexuel requiert un partenaire actif ou dominant qui est phallique , les écrivains hommes imaginent que lors des relations homosexuelles féminines une des femmes utilise un godemichet ou a un clitoris exceptionnellement grand pour la pénétration, et que c'est elle qui a du plaisir [ ] , [ ] , [ Clarke 2 ] , [ ]. Martial décrit les lesbiennes comme ayant des appétits sexuels énormes et comme pénétrant aussi bien des femmes que des hommes [ ] , [ ] , [ Clarke 19 ].

Les représentations impériales de femmes sodomisant des garçons, buvant et mangeant comme des hommes et s'engageant dans des schémas physiques peut refléter les anxiétés culturelles à propos de l'indépendance grandissante des femmes romaines [ Clarke 19 ]. Le viol des femmes est un thème omniprésent dans les mythes et légendes des débuts de Rome.

Le renversement de la Monarchie romaine et l'établissement de la République sont dus au viol de la très admirée Lucrèce par Sextus Tarquin , le fils du roi. La légende se cristallise le point de vue romain de la libido non contrôlée comme une forme de tyrannie [ ]. Le Droit romain reconnait le viol comme un crime: Les relations sexuelles forcées ou sous la contrainte vis , même si elles ont lieu dans des circonstances qui étaient autrement illégales pour une femme voir stuprum , laisse légalement la femme sans faute [ Staples 4 ] , [ Gardner 1 ].

La position officielle sous Dioclétien est la suivante [ Gardner 2 ]:. Bien que les sources littéraires de la période de la République font bien comprendre que le viol est un mal, sévèrement pénalisé, la loi qui le considère comme un crime est inconnue jusqu'à la Lex Iulia de vi publica , datant probablement de la dictature de Jules César vers [ Gardner 3 ].

Depuis que les femmes émancipées ont le droit de poursuivre des crimes dans la République [ ] , il est concevable que la victime d'un viol puisse avoir accusé le violeur elle-même. Sinon, l'accusation peut être portée par son père ou par son mari ou par quiconque juge bon de le faire. Le viol est un crime capital [ Gardner 3 ]. Légalement un viol ne peut être commis que contre une citoyenne en règle. Cicéron défend un client dont les méfaits incluent le viol d'une actrice sur le fondement que les jeunes hommes par coutume se permettent des choses avec les artistes [ ] , [ McGinn 1 ] , [ ] , [ ].

Les accusations de viol peuvent être entravées par des pressions sociales et psychologiques, comme la gêne ou la réticence à rendre publique la vie privée [ Gardner 5 ].

L'attitude envers le viol change lorsque l'Empire devient chrétien. Les premiers législateurs romains ont brouillé la ligne entre enlèvement et fugue puisque dans les deux cas c'est au paterfamilias de donner ou non son consentement au mariage de sa fille qui a été violée. Le mot raptus peut faire référence à la fois à une séduction réussie et à un enlèvement ou un viol.

Si la femme était consentante, Constantin ordonne qu'elle soit punie avec l'homme ravisseur en étant brûlée vivante. Même si la victime et la famille consentent au mariage à la suite du raptus , le mariage est légalement nul. En plus de sa fonction magique, la bulla aurait été un avertissement visuel que le garçon est sexuellement hors-limites [ ] , [ ] , [ Richlin 21 ].

L'équivalent pour les filles est la lunula , une amulette en croissant de lune [ ] , [ ]. En dénonçant les débauches de Quintus Apronius , Cicéron montre la pire des infractions: Apronius danse nu lors d'un banquet face à un garçon toujours en âge de porter la praetexta [ ]. Bien que les enfants soient présents aux convivia pour les habituer au comportement social adulte, Quintilien reproche aux parents de son époque leur bien pauvre exemple: Quintilien voit ce mauvais comportement comme le signe d'un déclin général de la morale [ ] , [ ].

Cependant lors des mariages les enfants, selon une ancienne coutume, ont le droit d'être grossiers, taquinant le nouveau couple avec des blagues grivoises, car l'humour et le rire étaient censés améliorer la fertilité [ ].

Ces protections ne s'appliquent qu'aux enfants libres, pas à ceux nés ou devenus esclaves ou aux prisonniers de guerre. L'acceptation sociale de la pédérastie chez les Romains est centrée sur l'exploitation de jeunes esclaves ou prostitués par les hommes de la classe supérieure [ Williams 12 ] [réf. Les adolescents, en préparation rituelle pour la transition vers le statut d'adulte, portent la tunica recta , tunique droite , ainsi appelée parce qu'elle été tissée rituellement sur un type de métier vertical, utilisé par les premiers romains [ ].

La tunique, portée par les jeunes hommes et les jeunes femmes aurait peu avoir eu également la bordure pourpre de l'inviolabilité bien que les preuves historiques ne soient pas évidentes sur ce point [ ].

Les jeunes femmes portent leur propre tunica recta [ ]. Le rituel de puberté pour le jeune homme inclut le rasage de sa première barbe et le retrait de sa bulla qu'il dédie aux Dieux du foyer, les Lares [ ]. Il porte ensuite la toga virilis , est recensé comme citoyen et peu après commence son service militaire [ ] , [ ] , [ ] , [ ].

Traditionnellement la cérémonie a lieu lors des Liberalia , le festival en l'honneur du Dieu Liber qui symbolise la liberté politique et sexuelle [ Staples 7 ] , [ ] , [ ] , [ ]. Après son rite de passage , le jeune citoyen peut s'adonner aux pratiques sexuelles qui sont généralement acceptables pour un Romain de son rang social [ ].

Les jeunes hommes ont souvent leur première relation sexuelle avec une prostituée expérimentée [ Richlin 23 ]. Les femmes romaines sont censées rester vierges jusqu'au mariage. Plus haut est son rang social, plus jeune la femme sera fiancée et mariée [ ] , [ ]. Les filles sont fiancées en général à quatorze ans dans les classes supérieures, l'âge peut être de douze ans pour les familles patriciennes.

Cependant les mariages sont souvent repoussés jusqu'à ce que la fille soit considérée comme assez mûre. Le mariage est en partie un rite de passage pour la jeune femme, Rome n'a pas de rites de passage élaborés pour les femmes contrairement aux Grecs [ ].

La nuit avant le mariage, la mariée lie ses cheveux avec un filet jaune qu'elle a tissé. Le confinement de ses cheveux signifie l'exploitation de sa sexualité dans le mariage. Son tissage de sa tunica recta et de son filet à cheveux montre son talent et sa capacité à tenir le rôle de custos domi , gardienne de la maison [ ].

Les cheveux de la mariée était rituellement coiffés en six tresses seni crines , et elle était voilée jusqu'à ce que son mari la découvre à la fin de la cérémonie, un rituel où elle lui abandonne sa fertilité [ ]. L'intimité sexuelle d'un couple marié est un sujet privé, peu présent dans la littérature [ ] , [ ].

Parmi les Lettres de Pline le Jeune , une d'entre elles concerne ses sentiments pour sa femme:. La raison en est avant tout mon amour, mais aussi le fait que nous ne sommes pas habitués à être séparés. Pline adopte la rhétorique de la poésie amoureuse, classiquement utilisée pour un amant illicite ou difficile à atteindre, le cas échéant pour exprimer son désir conjugal [ Dixon 2 ]. Bien que ce soit une fierté pour une femme d'être univira , mariée une seule fois [ ] , il n'y a dans la Rome antique aucun problème par rapport au divorce.

Les remariages rapides après un divorce ou le décès d'un époux étaient communs et même attendus chez l'élite romaine, le mariage étant considéré comme normal et naturel [ ]. Bien qu'on attendait des veuves une période de dix mois avant de se remarier, même une femme enceinte pouvait se remarier plus tôt à condition que la paternité de son enfant ne fasse aucun doute pour des raisons juridiques [ ]. Si un premier mariage se terminait, il semble que les femmes avaient plus leur mot à dire pour l'arrangement des mariages suivants.

Alors qu'avoir des enfants était le but premier du mariage d'autres liens sociaux et familiaux étaient mis en avant, n'excluant pas la camaraderie et le plaisir sexuel entre mari et femme, comme le montrent les mariages de femmes ménopausées [ ]. Le couple royal troyen , Hector et Andromaque était un trope pour le sexe marital. Les élégies d'amour latin se concentrent plus sur leur vie sexuelle que sur la fin tragique de leur mariage et la mort d'Hector par les mains d' Achille [ ] , [ ] , [ ] , [ ].

Sainte Catherine est invoquée contre la migraine par les femmes allaitantes, et pour préserver des naufrages. De très nombreuses corporations se sont placées sous son patronage: Sainte Catherine est la patronne des barbiers , charretiers, charrons , cordiers , couturières, drapiers, écoliers et étudiants, fileuses de laine, gardes d'enfants, généalogistes , modistes, meuniers , notaires , nourrices , orateurs, philosophes , plombiers , potiers , prêcheurs, rémouleurs , tailleurs , théologiens , tourneurs et des filles à marier.

Dans les tableaux ou fresques, on voit le plus souvent sainte Catherine debout, reconnaissable à ses attributs. Une deuxième représentation est le Mariage mystique de sainte Catherine. Il s'agit du mariage mystique avec le Christ, puisqu'elle a déclaré qu'elle lui était destinée [ 6 ]. Ce mariage est symbolisé par l'anneau que Jésus lui présente.

Le vocable mystique réfère au côté symbolique de la scène, où le Christ est souvent enfant, sur les genoux de sa mère, entouré d'anges, d'autres saints, ou de donateurs: D'autres tableaux, plus rares, représentent Catherine en discussion avec les prêtres et autres savants à qui elle tient tête dans des disputes philosophiques et religieuses, comme Pinturicchio.

Masolino da Panicale a peint en fresques un cycle complet de la vie et du martyre de sainte Catherine entre et dans la chapelle Sainte-Catherine de la basilique Saint-Clément-du-Latran.

Peintres de la personne: De très nombreux peintres ont illustré une ou plusieurs fois le personnage. On possède de Lorenzo Lotto au moins neuf tableaux sur ce thème. Peintres de la décapitation: Lorenzo Monaco , Fernando Gallego a peint un triptyque avec la torture des roues et la décapitation, et un autre d'une décapitation. Peintres du mariage mystique: Claude Guinet, Sainte-Catherine , Musée des beaux-arts de Lyon.

Hans Mielich , Sainte Catherine en discussion avec les philosophes , retable de la Liebfrauenkirche d' Ingolstadt. Icône de sainte Catherine. Église des Saints-Archanges de Sarajevo , en Bosnie. Statue en pierre polychrome de l'église Saint-Hilaire au Neufbourg.

Statuette en bronze de la fontaine Li Bassinia dans la ville de Huy. Sainte Catherine d'Alexandrie, sculpture du réfectoire baroque du musée des beaux-arts de Lyon. Niche avec statue de sainte Catherine , rue Poissonnière.

La Légende dorée a donné lieu à de nombreuses traductions. Celle de Gustave Brunet est en accès libre, sur Wikisource est la traduction de Théodore de Wyzewa , qui date de L'édition de la Pléiade est plus détaillée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Sainte Catherine homonymie et Sainte Catherine d'Alexandrie homonymie.

Vitrail de la cathédrale Notre-Dame de Constance à Constance. Sainte Catherine d'Alexandrie, médaillon central d'un vitrail des années église Saint-Sulpice de Paris.

Sur les autres projets Wikimedia: Sainte Catherine , sur Wikisource. Hypatia of Alexandria , Cambridge Massachusetts , p. Reallexikon für Antike und Christentum , vol 16, Stuttgart , pp —, ici: From Creation to Preservation , Londres, Merrel Saint catholique et orthodoxe Personne rouée Chrétien martyr dans l'Egypte antique Persécution des chrétiens sous l'empire romain Chrétien martyr au IVe siècle Décès en Article à référence souhaitée Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 28 juillet à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.