Imperial Cleaning

Bernard Lavilliers

Attention pour ceux qui souhaitent profiter de leur déplacement au Son Continu pour faire le détour par Montluçon, le MUPOP n'est pas ouvert le lundi donc allez-y plutôt à l'aller qu'au retour

Close Encounters of the Third Kind

Les magasins Gamm Vert

Bref j'étais impatient d'écouter cet album leur second mais je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le premier lorsqu'elles me l'ont fait parvenir mais je me suis rapidement rendu compte que la prise de son n'allait pas me permettre de retrouver la magie ressentie en juillet dernier.

Certes, j'ai quelques albums dans ma discothèque au rendu sonore bien plus confus, mais celui de cet album a ce je ne sais quoi d'amateur immédiatement perceptible et, surtout, il ne rend pas justice à nos deux interprètes en paraissant les isoler chacune de leur côté, le cornet sur le devant et l'accordéon derrière, trop loin pour soutenir la soliste et trop confus pour que que l'on profite des jeux mains droite et main gauche.

Si l'on ajoute au effet studio qui ne permet pas aux deux musiciennes de se lâcher on comprend que la sauce ait du mal à prendre. Et pourtant le répertoire, composé par Solène et Sigrid est des plus sympathiques, de plus il se danse et même le cercle circassien m'a convaincu avec l'allure jazzy que lui confère une interprétation à l'embouchure.

L'instrumentation varie les ambiances je vous ai parlé cornet et flûte à bec mais il y a trois cornets différents, de la 23 pouces 2 et de la flûte à trois trous. Comme souvent pour ce genre d'ensemble le Ghent Folk Violin Project a vu sa composition varier et si , outre Wouter Vandenabeele, on retrouve bien le guitariste Jeroen Knapen et la violoniste Naomi Vercauteren déjà présents sur l'album Tatoeage, le quatuor est complété par le violoncelle de Jansmijn Lootens, ce qui n'est naturellement pas pour me déplaire vu mon attirance pour cet instrument et par le fait qu'il est parfaitement adapté aux univers de Wouter Vandenabeele.

C'est toujours un plaisir en effet de retrouver son monde sonore, son esprit mélodique qui fait que cet album ne vous accrochera pas forcément à la première écoute mais que vous retrouverez ensuite chacune des plages avec davantage de plaisir au fil du temps, au fil des affinités qui se créeront avec chacun de ses films qu'il ne reste plus qu'à imaginer et à tourner..

Avec trois violons à l'affiche, pas toujours facile à l'écoute aveugle de savoir qui joue quoi, mais le violon de Shalan Alhamwi a des accents qu'un européen ne saurait acquérir qu'au fil de longues années de pratique Il est naturellement plus facile de reconnaître le oud qui, lui aussi, amène une patte particulière à l'album, mais attention, il y a une plage ou la guitare de Jeroen Knapen fait également preuve d'une belle virtuosité et il serait dommage de les confondre d'une oreille distraite.

Encore un album donc entre orient proche et occident, de ceux qui rapprochent, qui ouvrent les horizons, ce dont on n'a bien besoin en ce moment Ghent Folk Violin Project " Tatoeage". Wouter Vandenebeele voir à partir de "Chansons sans paroles". Triste nouvelle que la disparition d'un pionnier de notre milieu, le premier musicien français à avoir enregistré avec une musette baroque même si pas vraiment dans le style de l'instrument , que l'on avait pu entendre sur des albums de Stivell et "Pierre de Grenoble" pré-Malicorne ou encore avec Denis Gasser au temps du label Cezanne: Alain Cloâtre plus connu sous le nom d' Alan Kloâtr vient de décéder à l'âge de 65 ans et ses obsèques ont eu lieu ce jour.

Me voici encore une fois à tenter de vous intéresser à un album de musiciens étrangers jouant, entre autres, des airs français, en l'occurence ici bretons et auvergnats. Quelquesoit la qualité de l'album c'est toujours une mission un peu désespérée car si les français n'hésitent pas à jouer de la musique irlandaise, cajun, des Balkans ou autre, ils ont bien du mal à accepter que des allemands ou des anglais interprètent "leurs musiques" et que dire ici puisque Jeremiah McLane et Timothy Cummings sont américains D'autre part il faut reconnaître qu'il manque souvent à ce type d'interprétation ce petit quelquechose qui fait que la cadence 1 est vraiment celle qui sied, qu'elle a bien le goût du terroir.

Je dois reconnaître que c'est un peu le cas ici, notamment pour les bourrées, mais à leur décharge, bien des groupes de l'hexagone ne font pas forcément mieux voire font plus dans la caricature et il suffit, sur les plages en question, d'oublier un peu les originaux et qu'il s'agit d'une musique à danser. Et bien un album qui dès première note de cornemuse, joliment introduite, tenue et vibrée, ne vous laisse pas de doute sur le niveau du souffleur, la suite venant confirmer que, tant sur le border pipe version proche de la 16 pouces , que sur le scottisch small pipe 2 une sonorité toujours aussi agréable à retrouver , il use d'un style qui bénéficie de la netteté du jeu écossais, sans en avoir la charge ornementale codifiée qui virerait vite à la caricature employée dans un répertoire qui n'est pas celui pour lequel elle a été conçue.

Il reste un accordéoniste également pianiste , remarquablement doué, qui joue sur un chromatique piano sans adopter le style propre à l'instrument à la première écoute je n'avais pas remarqué qu'il ne s'agissait pas d'un "diato". Un accordéoniste qui sait user de ces deux mains et qui varie presque à chaque couplet entre accompagnement harmonique, contrechants etc Il reste une excellente prise de son, un répertoire joliment choisi de traditionnels outre ceux de Bretagne et Massif central, deux des Borders écossais et des compositions, des deux acolytes bien entendu mais également d'Olivier Durif ou Herr Leon pour citer ceux connus par chez nous Un mention particulière pour la version bretonne assez originale de "Entre le boeuf et l'âne gris", joliment interprétée ici et déjà repérée dans le recueil de Timothy, ce qui nous fait espérer pour l'avenir un album de nos deux acolytes entièrement consacré à ce répertoire de la nativité Je ne vous signale pas souvent les petites nouveautés de ma page sur les bandes dessinées avec cornemuse , mais celle-ci que vient de me signaler David, en vaut la peine: Cazenove et Bastide d'après Roba: Bien que gratuit dans le cadre de la "journée des maladies rares" , il est obligatoire de réserver.

Afin de compléter le voyage, Raphaël cherche des lieux susceptibles de l'accueillir entre ces dates, c'est à dire Désolé d'arriver un peu tard en vous chroniquant un recueil de chants de Noël début janvier, mais le temps de le commander outre-atlantique et d'apprendre ces différentes mélodies et leurs arrangements à deux, trois voire quatre voix, vous serez, au contraire, fin prêt pour la prochaine période de l'avent!

Le sous-titre vous indique que ces arrangements ont été réalisés pour cornemuses écossaises mais Timothy Cummings est un américain joueur de scottish smallpipe et border pipe ce dernier dans sa version plutôt proche de nos musettes du Centre et donc contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord, il ne s'agit pas d'un cahier de répertoire pour highland bagpipe mais plutôt d'un recueil de polyphonies pour cornemuses un peu moins sonores et tout à fait adapté à nos musettes, cornemuses flamandes etc.

Les partitions sont écrites a priori pour hautbois en La avec un, deux ou trois dièses à la clef et un petit encadré en tête de chaque rappelle la tonalité et les accords possibles de bourdons. Un tableau en fin d'ouvrage vise d'ailleurs à vous permettre de jongler entre tonalités écrites La, Si, Ré et Mi , hautbois en La, Sib, Do ou Ré et bourdons Le répertoire puise aux traditions de plusieurs pays d'Europe occidentale Grande Bretagne, France et Allemagne principalement mais pas uniquement , à des pièces américaines anciennes et à quelques autres sources plus originales l'ouvrage se clôt sur un noël russe.

Toutes les sources sont indiquées, ce qui permet de constater que la plupart des mélodies françaises ont été reprises de "The new Oxford Book of Carols et Hugh Keyte et Andrew Parott , ce qui nous permet de découvrir quelques mélodies ou versions parfois peu courantes et de sortir un peu des sentiers battus. Pour ne rien gâcher, un certain nombre de reproductions de nativités illustrent l'ouvrage, en noir et blanc à l'exception de la couverture qui reproduit celle qui demeure à mes yeux la plus belle enluminure d'annonce aux bergers: Couverture à spirale solide indispensable pour un recueil de partitions destiné à servir , papier de qualité, index divers dont un index des noëls directement associés à la cornemuse ou au moins aux instruments à vent et un index par événement concerné de l'annonciation à l'épiphanie en passant par les différentes dates intermédiaires , une page sur certains doigtés alternatifs, partitions bien lisibles, format quasi A4, petits commentaires à la fin de chaque partition: Et si vous voulez finir de vous laisser convaincre, allez jeter une oreille à quelques-uns de ces arrangements, sur la page internet dédiée à cet ouvrage: Il y en a également un que vous pouvez écouter sur l'album de Timothy "The Wind among the Reeds" dont je vous parlerai sous peu.

Si votre Père Noël a fréquenté les marchés de Noël en décembre dernier, il vous a peut-être mis cette vielle à roue dans vos souliers le 24 au soir: Maxou a chroniqué le dernier ouvrage d'André Ricros et consorts Nos correspondants privilégiés, ceux qui n'ont pas encore renoncé à la tradition des voeux par courrier papier, ont reçu fin novembre un calendrier de l'avent ludique sur l'identification des instruments à vents.

Vous pouvez désormais tous jouer à ce petit jeu en vous rendant sur la page: Un reportage sur les pifferari à une heure de grande écoute: Pour une fois je vous mets sur ce site, les photos d'un spectacle qui ne doit rien aux musiques trad Une marionnette géante en déambulation dans la ville de Montingny lès Metz Vol d'une trompette à F Sens France , le 10 octobre , par effraction dans un local de l'Harmonie de Sens.

L'instrument se trouvait avec une embouchure dans une etui. Citation "de la semaine": Réponse ici avec une petite illustration en sus. Vol d'un violon dans une voiture à Toulouse France , sur un parking prés du Parc des expositions, le 25 novmbre Violon 4x4 fabriqué à Mirecourt vers , vernis rouge sur fond dégradé jaune, bon état.

Il y a 2 petites marques sur le violon notamment une en bas à droite, plus importante. La touche est légèrement de biais vers les graves. Etui Gawa noir, contenant en plus de l'instrument et de l'archet: Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Cugnaux, numéro du PV Je me suis enfin décidé à alléger la présente page qui était longue à charger en rejetant dans deux pages d' archives tout ce qui était antérieur à Adrien Villeneuve analyse cette vidéo en détaille dans ce numéro 40 du bulletin Boha!

A partir de cette dernière, je suis d'ailleurs tombé sur une autre vidéo intéressante, mais cette fois-ci pour les amateurs de musette du Centre et du Bourbonnais en particulier dommage que ce soit si bref et que l'on voit surtout le vielleux Soolmaan Quartet "Letters to Handenberg". Si les instruments, et notamment le oud, s'offrent des solos de ci de là tout au cours de l'album, les nombreux passages en unisson bien équilibrées viennent rappeler la cohésion du groupe et cela a un effet très apaisant qui convient fort bien à ces musiques 2 à mi-chemin entre traditions proche-orientales et jazz occidental tendance très cool.

Electric Folk Ballroom "O'Steam". La présentation de l'album nous promet des arrangements étonnants par l'apport de pédales d'effet sur leur trad celtique pour violon Damien Chierici et accordéon piano Fabian Beghin avec accompagnement harmonico-rythmique basse-batterie Nicolas Dechêne et Ludo Legrand.

Comme cela va faire bientôt cinquante ans depuis Stivell au moins que des très nombreux groupes font dans ce style dit folk-rock celtique ou autre Le violon a tout à fait le phrasé et le swing qui conviennent à ce genre musical, l'accordéon piano est davantage décalé, avec un phrasé un peu plus heurté, style musique mécanique parfois, qui contraste avec celui du violon.

Connaissant le parcours de Fabian Beghin, je ne doute pas que ce soit volontaire de sa part et cet usage de l'accordéon piano un instrument pas vraiment rare dans ces musiques mais pas dans ce style est certainement la principale originalité de l'album. Le batteur occupe beaucoup d'espace, assurant la rythmique mais également de très nombreuses ponctuations et effets: Complice de longue date de Fabian dans Turlu Tursu et présent sur un certain nombre d'autres album du label Homerecords, le bassiste Nicolas Dechêne est le plus discret de la bande comme souvent mais s'offre quelques mesures plus en vue et tricote pas mal au fond sur certaines plages Trio14 "Rue de la Gare - Muisques à danser de Wallonie et d'ailleurs".

Voici un groupe que j'avais bien trop brièvement entendu à Marsinne-Héron en j'avais du arriver juste pour la fin de leur prestation, juste le temps de quelques photos Les duos de violons sont à la mode en ce moment et l'on peut donc être tenté de les considérer comme un de ces duos d'archets soutenus par un guitariste.

Ceci ne serait pas faux si l'on écoutait que les violons car ils ont une technique, un style qui s'apparente bien à certains autres duos de ce type, avec ce qu'il faut de liberté avec la justesse académique pour donner du grain à leur jeu. Ils démontrent d'ailleurs, sur les plages de répertoire wallon, que ce dernier peut fournir une matière première tout aussi intéressante pour ce type de formation que les plus réputées mélodies auvergnates, irlandaises ou suédoises Pour finir sur une note personnelle, je concluerai que cet album est "habité" et pas simplement parce que Ceci n'a fait que renforcer l'impression toute contraire que j'avais eu quelques instants auparavant à l'écoute de Trio A propos d'invités, l'album de Trio 14 en compte trois, intervenant chacun sur une plage pour apporter une couleur particulière bienvenue de cistre Michel Jacqmain , clarinette basse Emile Postic ou Marc Maréchal un toy piano fort bienvenu Encore une petite mise à jour de mon site Iconographie de la cornemuse deux nouvelles références avec fiche photos , mais également un certain nombre de nouvelles photos d'instruments à vent et crécelles Cliquez sur l'icône pour y accéder directement sur la page des nouveautés.

Une bande de musiciens autour des Pantouflards Il n'est pas exceptionnel de voir sortir des albums sans titre, mais bien plus rare de croiser, comme celui-ci, un album doté d'un titre mais pas d'un nom de groupe A la première écoute un petit quelquechose m'a parfois effectivement laissé cette impression de boeuf festif où s'interprètent quelques compositions de certains des présents mais surtout, les mélodies sur lesquelles l'un ou l'autre a flashé à l'écoute d'un enregistrement et pour lequel il ne cherche même pas forcément à s'éloigner de son modèle 1.

Mais lors des écoutes suivantes c'est une sensation différente et sous certains aspect contraire que j'ai ressentie: Même la prise de son n'a rien de celle d'une soirée un peu arrosée. Il n'y a que la plage cachée tiens, cela existe encore Voir également à partir de Haeghedoorn "". Méthode de Bernard Boulanger "Jouer de la cornemuse" dont l'auteur joue ici et dont je ne doute pas qu'elle ait été le bréviaire de la plupart des cornemuseux que l'on peut entendre sur L'égarée.

Voici les partitions des mélodies qui furent jouées par le Grand Orchestre de Saint-Chartier Cliquez pour agrandir dans un nouvel onglet. Du côté du Nord Naturellement, vous ne les entendrez pas dans ce disque dont les différentes pages n'en sont pas moins persuasives". De quel disque sort cette citation? Voilà un album que j'ai depuis le printemps mais que j'avais laissé de côté histoire de vous le présenter à la bonne saison mais en vous laissant tout de même le temps de le commander le cas échéant avant la période d'écoute puisque comme son titre l'indique il s'agit d'un répertoire de Noël, d'origine belge ce qui est tout de même plus original que les noëls provencaux ou anglais Réalisé sous la direction de Jean-Pierr Van Hees, cet album est varié puisqu'il alterne pièces pour orgue et cornemuse, orgue seul Luc Ponet , ensemble de cornemuses trio Musa soit Jean-Pierre et deux de ses élèves, Marieke Van Ransbeek et Hugo Bailly , trio de jeunes sopranos Consorella , combinaisons de ses ensembles dont trois pièces ou vient s'ajouter le chant de Vincent Grégoire, maintenant connu pour le remarquable album "Chants d'amours et de mort en Wallonie" et que cet album nous permet d'écouter chanter en flamand.

Orgues obligent, l'album a été enregistré dans une église, sur le grand orgue mais également sur l'orgue du transept, plus petit et que l'on aurait donc pu penser plus adapté aux duos avec cornemuse, mais c'est exactement l'inverse puisqu'il est utilisé pour les pièces solistes pour des raisons de diapason? Ce lieu particulier de prise de son conduit à une réverberation notable qui fonctionne très bien pour les duos orgue et cornemuse, cette dernière rejoignant ainsi les timbres de l'orgue tout en restant bien distincte.

C'est un peu moins heureux à mon goût pour les ensembles de cornemuse certaines notes réverbérant plus que d'autres , mais cela préserve l'unité de l'album et évite que les pièces paraissent simplement juxtaposées. De plus cette prise de son distante rappelle l'ambiance des messes de minuit.

Jean-Pierre utilise trois types de cornemuses bien différentes: Son jeu est toujours propre et net mais cela n'est plus une surprise pour personne et il a su le transmettre à ses élèves. Comme déjà signalé, le répertoire est belge, c'est à dire puisant aux traditions wallones et flamandes au travers de recueils anciens probablement: J'ai déjà écouté un certain nombre de fois ce second album du groupe flamand Wör et je m'étais déjà quasiment rédigé dans ma tête la chronique à vous mettre en ligne mais, par acquis de conscience ce que je ne fais pourtant pas régulièrement , j'ai relu celle de l'album précédent et bien m'en a pris car j'allais vous réécrire quasiment la mêmechose Donc je l'ai réécouté une fois de plus histoire d'essayer de trouver d'autres impressions à vous soumettre et je vous garantis que je n'ai pas eu à me forcer pour le remettre sur la platine car il se bonifie au fil des écoutes.

Un album qui, à l'image de la pochette, est donc dans le droit fil du précédent. Si je poursuivais le parallèle avec les pochettes je devrais logiquement écrire qu'il y a bien davantage de maturité dans ce second enregistrement mais ce serait faire passer la figure de style devant la vérité car le premier opus était déjà tout à fait abouti.

Il reste également à sa sonorité particulière issue d'un accompagnement sax baryton - guitare mis en avant toujours un peu trop à mon goût car, de ce fait, les autres instruments et la cornemuse en particulier, notamment sur la première plage, paraissent bien loin , parfois secondés en ce rôle par l'accordéon lorsqu'il n'est pas mélodique et, enfin, le sax soprano qui achève de donner une couleur résolument actuelle à ce répertoire ancien qui s'avère ainsi aussi dansant que le répertoire ou les compositions plus récentes et qui révèle quelques perles mélodiques: Soulignons à nouveau la présence de la musette baroque sur deux plages: Une plage plus tranquille que le reste de l'album et qui constitue une agréable respiration, quelques plages après celle de la superbe interprétation à la guitare puis en canon d'une mélodie de Jean-Baptiste-Robert d'Aubat de Saint-Flour qui comme son nom ne l'indique pas, était de Gand La seconde plage avec musette et beaucoup plus discrète pour l'usage de cette cornemuse, d'ailleurs ne vous faites pas piéger, il ne s'agit d'une vielle à roue mais de l'association d'une musette et d'un violon J'ai vu que les Traversée de Tatihou, qui savent très bien repérer les nouveaux talents les ont programmés l'été dernier et qu'ils ont du jouer récemment en Bretagne, souhaitons que d'autres scènes hexagonales les invitent prochainement Il y a déjà deux ans de cela j'aurais cru moins Revoici exactement les mêmes musiciens, même si cette fois, le nom du groupe et mentionné en couverture en sus de celui des deux leaders, tous deux chanteurs et instrumentistes, Ariana Saval à la harpe et Petter Udland Johanson, au hardingfele, violon baroque et mandoline.

Prenons le temps de citer les 4 autres complices: Cela pourrait manquer de vents à mon goût et pourtant j'ai un vrai coup de coeur pour cet album atypique, où la musique ancienne 1 a presque entièrement laissé le pas aux traditionnels, encadré par deux plages au début de l'album et deux à la fin, composées à chaque fois l'une par Arianna et l'autre par Petter et qui se fondent fort bien dans l'ensemble.

A une écoute distraite on pourrait croire que le répertoire est entièrement irlando-écossais mais certaines plages font cependant douter: Et pourtant tout cela conserve une belle unité. Il est bien loin où lorsque des pratiquants des musiques anciennes abordaient les musiques traditionnelles, on détectait immédiatement une méconnaissance de celles-ci. On peut entendre ici tout à la fois des traits instrumentaux tout à fait types et qui n'ont rien à envier à ceux des groupes réputés plus traditionnels, associés à une rigueur et à une esthétique particulière à la musique ancienne, notamment dans les voix.

A trois reprises j'ai eu envie d'arrêter l'écoute de l'album, non pas qu'il ait commencé à me lasser mais au contraire parce qu'une plage m'avait suffisamment envouté pour que j'ai eu envie de la conserver dans l'oreille plutôt que de l'entendre se faire recouvrir dans ma tête par la suivante.

De plus, comment résister lorsque la reprise d'un standard tel Scarborough Fair 2 fait jouer la corde sensible de la nostalgie, que l'accompagnement est aussi dépouillé qu'efficace et que les voix sont si belles. Laurence Bourdin est une vielleuse aujourd'hui reconnue pour ses expériences novatrices, elle n'est naturellement pas la seule à oeuvrer dans cette voie mais elle trace un chemin personnel, bien différent par exemple de ceux de V.

Clastrier ou Yan Gourdon pour n'en citer que deux autres Cet album en est un bon exemple car, démarche peu commune dans notre milieu, elle a mis à contribution cinq compositeurs de musique contemporaine pour la réalisation des cinq pièces qui constituent cet album.

La première question qui vient à l'esprit est celle de l'apport que peuvent fournir ces compositeurs sur un instrument dont il y a fort à parier qu'ils n'en étaient guère familier au point de départ de la démarche, contrairement à Laurence qui fouille depuis des années les possibilités de sa vielle et qui doit également fort bien connaître ce que d'autres ont su en tirer. Mais plutôt que de théoriser pour chercher la réponse, il est préférable d'écouter l'album et dès la première plage, il apparait clairement que les compositions se démarquent de ce qu'aurait imaginé un vielleux.

Il faut d'ailleurs préciser que Laurence a également founit un thème général, en l'occurence les lieux mystérieux d'Auvergne 1 et que nos cinq compositeurs ont donc eu le loisir de ne pas se focaliser uniquement sur l'instrument et ses ressources sonores.

Si je débute en général la chronique d'un album par une écoute à l'aveugle, c'est à dire sans lire la pochette, je ne l'ai pas pas fait ici car il est presque indispensable de connaître les références de chaque pièce, en l'occurence le lieu qui inspira chacune et tout cela est bien décrit dans le beau livret qui est d'ailleurs plus un album cartonné , plus grand que les 12 cm habituels et à côté duquel il serait dommage de passer.

Si tous les compositeurs ont eu recours à la vielle naturellement, mais également à des apports électroniques, les atmosphères sont distinctes et, pourtant, il se dégage une vrai unité de l'ensemble. Naturellement on n'échappe aux dissonnances et stridences et il s'agit bien d'une musique à écouter et non à entendre et je conseillerai de diluer l'écoute sur plusieurs moments plutôt que d'écouter l'ensemble d'un seul trait.

J'ai personnellement une préférence pour "La Bête" de Xavier Garcia, qui a construit ses apports électroniques uniquement à partir de sons captés sur la vielle de Laurence, ce qui donne une plus grande unité sonore à sa pièce. Mais, même si les apports électroniques ne sont pas forcément ma tasse de thé, je dois reconnaître que même sur les quatre autres pièces, ils semblent jamais plaqués sur le son de la vielle.

Au bord d'un lac, sous un volcan, sur un plateauc balayés par la burle, en Gévaudan hanté par sa bête ou dans la magnifique chapelle perchée du Puy, Laurence réenracine ou plutôt reminéralise sa vielle en Auvergne bien loin de tout folklore. Le thème est même plus précisément l'ouvrage de Corinne Pradier qui porte ce titre. Un petit bal sympathique, en acoustique, à Vandoeuvre, principalement au son des violons et pour danser rigodons, bourrées et autres danses du Dauphiné, Auvergne, Limousin, Poitou Avec les duos Bourel-Vargoz et Gaillet Gratteron.

Vol d'une trompette le 27 juin à F Varengevilles-sur-mer France , par effraction dans une voitrure sur le parking du phare d'Ally. Une plainte a été déposée au commissariat de F Offranville numéro de PV: Nathalie Meunier nathmeun suivi de orange. Des mondes de musique 5 Planetes: Et pour ceux qui n'auraient pas compris ce que sont les "massues" sur la gauche du logo, il s'agit naturellement de guimbardes asiatiques Bougnat Sound "Le bon, la brute et le bougnat".

Mais lorsque Julien prend les parties chantées, impossible de confondre avec un autre groupe tant sa voix demeure singulière. Je pense qu'elle sonnerait d'ailleurs encore mieux en occitan dans ce registre auvergnat car si les paroles en français chantées ici résultent bien de collectages, sur certaines mélodies de bourrées on ne peut s'empêcher de penser que cela sonnerait mieux et plus dynamique en langue d'Oc.

Je ne vous ai pas encore parlé des deux autres complices: Loïc Etienne au diato, et Olivier Sulpice au banjo, ce dernier jouant souvent mélodique et réalisant davantage d'unissons et de contrechants que d'accompagnements et, l'instrument étant bien mis en valeur par le mixage cela se révèle aussi plaisant qu'efficace. C'est finalement Loïc le plus discret mais pas le moins efficace par son jeu en contretemps qui donne une belle cadence à l'ensemble.

L'album étant produit par AEPEM, la majorité des titres est naturellement traditionnelle mais il y a tout de même quelques compositions dont il aurait été dommage de se priver à l'image de cette Scottish du Lez par exemple qui me plait bien Pour éviter de me mélanger les pinceaux, je me suis d'ailleurs garder d'écouter celui-ci avant d'avoir rédigé sur les deux autres Pour faire face à ces publications, Flor de Zinc affûte paraît-il déjà ses anches Hier matin, jeudi 5 Octobre , ont été volés plusieurs instruments , à domicile proche Rouen Plaque de protection bois érable ondé fabriquée sur mesure.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Montville, vous pouvez les contacter au 02 35 33 71 85 si vous avez vent de quoi que ce soit. Ormuz "Le bois franc". Il est tout de même curieux qu'il y ait en France infiniment plus de pratiquants de la musique irlandaise, voire même suédoise que de celle de nos cousins québecois qui partagent pourtant notre langue 1 et parmi ceux qui pratiquent cette dernière, on trouve essentiellement des instrumentistes.

Est-ce la faute à ce maudit accent sans lequel les chansons perdent une partie de leur sel mais qu'il serait trop caricatural de vouloir imiter lorsque l'on n'est pas originaire ou que l'on ne vit pas au Quebec? L'exception justifiant la règle il y eu l'aventure de Mes souliers sont rouges MSSR pour le intimes , dont la notoriété dépassa d'ailleurs celle du monde du trad. Le groupe du Nord Ormuz mériterait assurément une audience sinon similaire, a minima bien moins confidentielle que celle qui est la sienne actuellement à ce stade du quatrième album.

Si le premier titre de ce programme de neuf chansons et 3 instrumentaux fait résolument dans le style québecois avec violon stylé, tapements de pieds, turlutte etc.

Il y a d'ailleurs deux titres plus bretons 2 que canadiens et la voix du chanteur Mathieu Huygebaert y a d'ailleurs quelques accents à la Mathieu Hamont ce qui n'a naturellement rien d'un défaut.

Il faut dire que cette voix dont le timbre n'a pourtant rien d'extraordinaire au premier abord, mène fort bien tout le groupe et sait faire passer des mélodies souvent légèrement différentes de celles que l'on connait bien pour certains standards Le Roi Renaud par exemple 3: Mais à la fin de la plage celle-ci a déjà fait son chemin jusqu'à votre coeur et à l'écoute suivante on la retrouve avec un grand plaisir.

Il n'y a pas moins de cinq instrumentistes derrière le chanteur 4 mais cela ne signifie pas pour autant que le son soit forcément dense: Ne reste plus qu'à dire que si vous voulez savoir pourquoi le titre de l'album est moins innocent qu'il n'y parait il vous faudra écouter celui-ci presque jusqu'à la fin ou tricher en lisant le livret qui donne naturellement toutes les paroles, mais il serait dommage de se priver de l'audition de ce bon groupe.

Si elle a du varier durant les premières années la préhistoire du groupe, la composition de ce trio n'a plus varié depuis "Danse sur l'eau", l'album sur lequel on retrouvait déjà ce qui fait le charme de ce groupe original sans qu'il soit tout à fait évident d'expliquer pourquoi Mais onze ans plus tard, nos trois musiciens, Benjamin Macke, Gabriel Lenoir et Aurélien Tanghe ont fait leur chemin et sont tous reconnus aujourd'hui par leurs autres expériences musicales 1 et cela se traduit par une maturité bien plus accrue ici notamment le jeu de diato qui s'est notablement délié.

Témoin de cette maturité, si les permiers albums étaient enregistrés en situation avec danseurs, ces derniers n'ont, cette fois-ci été conviés que pour la séance photo fort jolies d'ailleurs et pourtant l'album a autant de pêche et donne autant envie de se lever de sa chaise qu'un live en bal. L'ambiance générale est plus typée "Nord-Belgique" ce qui est fort sympathique à mon goût des musiques qui mettent de bonne humeur , avec de petites perles comme la scottisch-mazurka de la plage 6 2.

Et cela n'empêche toutefois pas la présence de Bourrées d'Auvergne composées par Benjamin et quelques autres mélodies actuelles de cet album essentiellement trad. Et pour finir, le trio délaisse les instruments pour une belle chanson en flamand a capella Issus de la diaspora juive chassée de la péninsule ibérique en , les traditions sépharades et les chants en particulier constituent un véritable univers, riche des diversités issues de cette dispersion géographique conjugué à la préservation au travers des siècles d'un patrimoine originel.

Un cas exacerbé de tradition orale. Ceux qui nous sont proposés ici ont été collectés dans les Balkans, entre Sarajevo, Istamboul, Izmir, Sofia Ils sont interprétés par Natasa Mirkovic, une chanteuse originaire de Bosnie Herzegovine, dont le livret nous indique qu'elle a fait son chemin dans les milieux de la musique baroque, de l'opéra et même de la musique de film. On notera sa collaboration en avec le vielleux autrichien Mathias Loibner sur un répertoire de Franz Schubert 1 bien différent de celui dont il est question ici.

Mais après la vielle à roue, c'est à un instrument encore moins courant qu'elle mêle sa voix cette fois ci: Mais il ne s'agit pas simplement d'un accompagnement: La seconde plage fait intervenir le percussioniste Jarrod Cagwin qui y démontre certes une belle virtuosité mais surtout, une intelligence du phrasé qui le fait davantage dialoguer avec la chanteuse que simplement lui offrir un soutien rythmique sur cette pièce au rythmé assez enlevé.

Il faut donc attendre la troisième plage pour entendre de serpent de Michel Godard, tout d'abord par une belle introduction solo qui permet d'apprécier la chaude sonorité de ce "cuivre" en bois. Si Michel Godard est connu pour des musiques souvent expérimentales il sait se montrer également plus sobre, comme ici, même si une ou deux plages en duo avec le percussioniste leur permettent de se lâcher dans un style un peu plus contemporain plus "improvisation".

Sur les autres plages, comme Jarrod Cagwin, il s'agit souvent bien plus d'un dialogue de l'instrument avec la voix que d'un simple appui rythmique ou harmonique, l'instrument s'exprimant largement entre les phrases chantées. Mais revenons à la voix de Natasa, chaude et faussement naturelle: Et si à tout cela vous ajoutez un répertoire qui bien que quasi exclusivement traditionnel, varie les rythmes et ambiances, vous obtenez un album qui est un vrai plaisir à l'oreille et à l'esprit Le livret donne les textes de tous les chants, dans leur langue originale, accompagnés non de leur traduction mais de paraphraises poétiques d'Ernst Marianne Binder, en allemand avec traductions en anglais.

Carpe Diem Records http: Plus de photos de l'édition du Son Continu en ligne ici. Mais n'y cherchez aucune des concerts du soir, ceux auxquels j'avais prévu d'aller faire des photos étaient complets Mais vu le niveau des scènes libres actuelles il y avait de quoi faire par ailleurs et vous trouverez des photos de la grande scène le dimanche après-midi J'ai légendé ce que je pouvais mais n'hésitez pas à m'indiquer les légendes supplémentaires et n'hésitez pas non plus à faire savoir aux musiciens photographiés qu'ils figurent ici Avec ces photos, je viens de dépasser les 20 photos originales en ligne sur le présent site non comptées ce qui figure sur mon second site consacré à l'iconographie de la cornemuse et aux instruments à vents.

En préparant mes photos du Son Continu , je me suis rendu compte qu'une page de photos de l'édition s'était perdue en route, la voici: Maintenant que Trad Magazine a malheureusement disparu de notre paysage, les lieux de publication de chroniques de CD, DVD et livres sur les musiques traditionnelles de nos régions se font encore plus rares, ce qui risque de pénaliser la diffusion de ceux-ci même si internet permet désormais d'en écouter directement des extraits plus ou moins importants.

Je n'ai pas trop l'intention d'en rédiger davantage ici je vous renvoie aux explications ici , je vais essayer, par contre, de recentrer davantage sur nos musiques trad. Je n'en ferai que si le volume des envois venait à augmenter Par contre je ne chroniquerai plus à partir de mp3 car cela me complique trop la tâche Et je rassure les éditeurs, je ne revends jamais les albums envoyés pour chronique sauf lorsque je les avais déjà achetés avant réception , ceux que je propose au Grenier des collègues sonneurs ont d'autres origines Voici un CD que l'on attendait puisque le groupe Auvergnatus existe depuis pas mal d'années maintenant et que, comme le rappelle le livret, il a déjà connu des changements de personnel 1.

D'ailleurs si on a pu les entendre régulièrement dans le Parc du Son-Continu ces dernières années, c'était rarement et cette année encore , dans leur formation actuelle officielle, c'est-à-dire schématiquement avec Laurence Dupré au violon et Fabrice Lenormand se partageant la mélodie sur les accompagnements de Thomas R.

Si je suis souvent très dubitatif à l'écoute de la première plage d'un album souvent non représentative de la suite , ici, dès les premières secondes, assurées en solo par le violon de Laurence, j'étais déjà quasiment certain que l'album est une réussite 2: L'accordéon chromatique apporte une touche musette, tout comme le banjo dont on redécouvre actuellement que le jeu percussif différent des jeux US est parfaitement adapté à ce style de musique comme l'avaient d'ailleurs bien compris les orchestres des années 20 mais que la vague du banjo US des années 70 avait conduit à mépriser ce style bien plus simple en apparence toujours.

Compte-tenu des deux instruments mélodiques, le répertoire se partage naturellement entre celui des violoneux et celui des cabrettaires mais emprunte aussi à un répertoire un peu moins traditionnel avec deux belles chansons de l'entre deux guerre.

Si le livret oublie de préciser qui chante et fort bien ces deux chansons 3 , il indique non seulement les référence des collecteurs, mais également les interprétations revivalistes qui font également désormais partie de l'histoire des ces mélodies. Excellente prise de son comme d'habitude, très proche des instruments: Le banjo et l'accordéon sont mixés un peu plus en retrait mais quelques solos permettent tout de même d'entendre distinctement le jeu de Jean Blanchard.

Même le jeu de pied est très bien rendu et je sais que ce n'est pas le plus simple à bien capter et rendre Les seules fantaisies consistent dans le style de jeu typé mélodéon de Gilles Poutoux cette sorte de rebond permanent très agréable et qui fait oublier qu'il ne dispose que d'une rangée et qu'il ne peut donc tricher avec le poussé-tiré , quelques minimes adaptations mélodiques indispensable pour passer certaines des mélodies sur cet accordéon sans altération 1 , la présence de quelques compositions dont trois d'Yvon Guilcher, les danseurs absoudront donc sans peine les musiciens et de deux mélodies trad.

L'Alien est par ailleurs super gentil car après l'enlèvement il rend les malheureux à un monde futur où tous leurs proches ont déjà crevés, et tout a changé. Enfin, cerise sur le gateau à 3 minutes avant la fin, on voit enfin le 3ème type! Il est exactement humanoïde comme nous et ressemble parfaitement à cette extra-terrestre ridicule tout nu, avec sa grosse tête ovale et ses gros yeux vides.

Je le trouve très bien, ce film! Et Spielberg a eu raison de couper la scène ou Roy Neary découvre l'intérieur de la navette.

Elle aurait peut etre cassé l'ambiance: Je crois que la population de la terre a remplacé les anciennes légendes par une nouvelle conforme à la science celle de la légende maconique t sionnistre pour faire oublier la misère de la masse et diffuser le rêve américain. Franchement les films de la fin 70 et tout 80 sont mes films préférés Dialogues, musique, effets spéciaux oui oui et manière de tourné et je n'est que 17 ans.

Après, c'est sur que si on adule comme tout le monde les films qui ne sortent que pour "consommé" le cinéma donc film actuelles comme "The Box" avec Camerone Chiaz, c'est clair qu'on ne peut pas aimer "Rencontre du troisième types". Si vous voulez voir une approche différente et un nouvel aspect du "premier contact", regardez ce court-métrage: Ah, et tu trouves que l'approche de "Le Jour ou la Terre s'arrêta" ressemble à celle de "Rencontres du Troisième Type"?

Quant à la construction du scénario, heureusement qu'elles ne se ressemblent jamais, c'est ce qui fait d'un film, une "oeuvre". Non, j'ai comme exemple "Le jour où la terre s'arrêta" et je ne parle pas de l'idée mais du scénario et de sa construction. Par contre regarde le avant de donner un avis définitif! Si ce n'est pas un chef d'oeuvre ou le meilleur film de son réalisateur, ca reste plutôt pas mal, avec quelques défauts mais plutôt intéréssant et captivant Sympa mais ce n'est pas non plus le chef d'oeuvre annoncé ou un film majeur de son auteur.

Si l'histoire est passionnante et intéréssante, le scénario est trop classique et abuse parfois de longueur notamment dans la première heure sans que ce soit vraiment utile mais qui n'empêche pas non plus d'être captivé et les interprétations sont, sans être honteuse, plutôt inégales. Néanmoins cela reste un bon et beau film, dont la morale n'est pas totalement simpliste, avec de belles images, une bonne B.

C'est pas nul, c'est même génial pendant 1h Après ça, trop de chose reste en suspens. Rencontre du 3ème est pas apparemment culte, il EST culte. Ce film c'est l'un des meilleurs de tous les temps, il en a inspiré plus d'un et c'est un film de pur génie! Spielberg nous fait passer les extra-terrestres comme des choses très effrayantes et il y arrive - je pense notamment à la scène de la cuisine - tout en ne montrant rien.

C'est là son talent. Il puise sa force dans notre imagination et dans notre quotidien. Paranormal Activity, Poltergeist etc Selon moi on peut dire ce que l'on veut, qu'on aime ou qu'on aime pas c'est normal on a tous nos gouts, mais dire que c'est nul revient à dire que Citizen Kane l'est aussi. C'est faire preuve d'ignorance. Quand même de bons effets spéciaux pour l'époque! Ca reste un film culte!

Magnifique, prenant et surprenant jusqu'à la dernière minute! Loin de l'univers des méchants Aliens envahisseurs, Spielberg nous offre une autre vision, sans violence ni peur, avec juste ce qu'il faut en suspense!

L'un de mes films préférés! Rencontre du troisième type, apparement film culte, surement déçevant Après, je suis loin de le considérer comme le meilleur film de Spielberg! Un chef d'oeuvre de poésie où la musique n'a pas de frontière et permet de communiquer au-delà du cosmos Je suis fan de ce film depuis mon enfance et affligée de certains commentaires, certains n'ont vraiment rien compris Dommage qu'ils aient refait la bande-son FR comme pour E.

Les effets spéciaux n'ont absolument rien de démodé, quelques clins d'oeil plein d'humour et cette montagne qui nous fascine crescendo, nous faisant vivre les émotions du héros, au fur et à mesure que le film avance Du très grand Spielberg.

Ce film est tout simplement magique. Congratulations pour les effets spéciaux. On aimerait savoir si une suite est prévue, après un si intense succés mérité, sans aucun doute. Nous aimerions connaitre l'ufologie, et par dela tous les événements extraordinaires liés à cette science, on pourrait par ce biais envisager un second volet au film.

Ceux qui préfèrent Transformers à cette merveille sont tarés! Le titre est connu de tous mais l'histoire peut être un peu moins Premier visionnage de ce film aujourd'hui donc et je reste Pour l'époque les effets spéciaux ne sont pas mal du tout, les extra terrestres sont crédibles plus que dans certains films actuels! Bon jeu des acteurs, notamment le p'tit blondinet! Le gros défaut est, je trouve, le manque de rythme..

Concernant la fin, j'avoue être un peu déçue, beaucoup de suspens, je m'attendais à un rebondissement de dernière minute mais non.. Dommage que le rythme soit si lent. Pas grave, c'est un film très sympa. Et putain, quelle fin quoi!

Désolé, mais la fin que tu propose n'a rien d'artistique. La fin de Spielberg, en revanche est d'une poésie, d'une beauté purement onirique.

Dans un tel contexte, la musique sous la forme d'un indicatif d'émission , d'un jingle , etc. Mario d'Angelo , en s'appuyant doublement sur une compréhension des finalités recherchées du côté de l' offre par les concepteurs des contenus audiovisuels et du flux télévisuel et des finalités perçues du côté de la réception par les téléspectateurs , retient six fonctions: Le temps gouverne la musique comme il gouverne la perception du son: Le théologien suisse Hans Urs von Balthasar livre cette métaphore judicieusement musicale de la condition humaine: Dans cette composante temporelle, la musique peut se déployer selon trois dimensions fondamentales:.

Selon les genres musicaux , l'une ou l'autre de ces trois dimensions pourra prédominer:. Grâce au développement des recherches de l' acoustique musicale et de la psychoacoustique , le son musical se définit à partir de ses composantes timbrales et des paramètres psychoacoustiques qui entrent en jeu dans sa perception. Comment distinguer alors bruit et signal, comment distinguer ordre et désordre, création musicale et nuisance sonore?

On ne peut plus distinguer comme auparavant le son purement musical et le bruit. Tous les éléments de notre environnement sonore contiennent une certaine part de bruit, qui a vocation de devenir fonction structurante par destination. La problématique oscille ainsi, de façon quasi paradoxale mais finalement foncièrement dialectique, entre déterminisme et aléatoire, entre aléa et logique, entre hasard et nécessité.

Cage introduit subrepticement le hasard dans la composition dans un sens plus combinatoire. Le hasard est sublimé par le destin dans une prédication divinatoire Concerto pour piano Le processus global est prévisible, même si les évènements qui le composent sont aléatoires.

Par cette philosophie de la création, Xenakis essaie de se rapprocher des phénomènes biologiques et des événements du monde vivant. La conception de la musique comme système peut aller très loin, et les anciens Grecs comptaient la musique comme une des composantes des mathématiques , à l'égal de l'arithmétique, de la géométrie et de l'astronomie. Plus près de nous, Rameau dans son Dictionnaire de la Musique arrive à considérer la musique comme étant à la base des mathématiques.

Certaines musiques possèdent en outre un système de notation. La musique occidentale, avec son solfège , en est un exemple notoire. Dans ce cas, il est difficile de séparer le système musical du système de notation qui lui est associé.

Certaines musiques traditionnelles sont uniquement de transmission orale, et développent des systèmes musicaux différents. En occident, la musique s'écrit avec des signes: Les notes de musique s'écrivent sur une portée, composée de 5 lignes parallèles. La portée comporte aussi des barres verticales. L'espace entre deux barres de mesure est une mesure. Il existe aussi des doubles barres. Les sept notes de musique sont: Les notes s'écrivent sur la portée ou sur des lignes supplémentaires placées au-dessus ou en dessous de la portée.

La portée va du plus grave en bas au plus aigu en haut. Une même note peut être jouée de façon plus ou moins grave ou aigüe. Une octave est la distance qui sépare deux notes identiques, plus ou moins graves. Il existe de très nombreux signes musicaux pour indiquer la durée d'une note. Les silences sont les moments du morceau de musique sans son.

Il existe sept figures de silence: Les clés indiquent la base de départ de la lecture de la partition. Il existe trois clés: Les altérations modifient le son d'une note pour le rendre plus grave ou plus aigu. Il existe trois altérations:. Il existe également des double-dièse et des double-bémol.

Si l'altération concerne la ligne entière, elle est placée près de la clé et s'appelle armure. Si elle ne concerne qu'une note ou toute note identique suivant la note modifiée dans la mesure , elle est placée juste avant la note.

Une succession de notes voisines ou conjointes forme une gamme. Celle-ci est donc une succession de sons ascendants de plus grave au plus aigu ou descendants du plus aigu au plus grave. Lorsqu'elle respecte la loi de la tonalité, il s'agit d'une gamme diatonique. Une succession de notes qui ne sont pas voisines ou disjointes forme un arpège , un arpège est souvent le jeu égrainé d'un accord du plus aigu au plus grave ou l'inverse.

Les notes de la gamme alors également appelées des degrés , sont séparées par des tons ou des demi-tons. On distingue les demi-tons diatoniques situés entre deux notes de nom différent et demi-tons chromatiques situés entre deux notes de même nom mais altérées par un dièse ou un bémol. La gamme chromatique comprend tons et demi-tons, tandis que la gamme diatonique ne contient que les tons.

Les notes sont séparés par des intervalles: On parle ensuite, par éloignement croissant entre les notes, de tierce, quarte, quinte, sixte, septième et octave intervalle de huit degrés. Comme il existe sept notes de musique, l'octave, qui relie 8 degrés, relie deux notes de même nom, mais de hauteur différente on dit que la note est plus aigüe ou plus grave d'une octave. Au-delà de l'octave, on parle d'intervalle redoublé on parle de neuvième, de dixième Par défaut, on considère que l'intervalle est ascendant il va du grave à l'aigu sauf si le contraire est indiqué.

L'intervalle peut en effet être renversé. Les différents types d'intervalle sont également appelés mineur, majeur, juste. Ils sont alors dit diminués ou augmentés. La mesure est la manière d'ordonner les notes et les silences. La mesure se lit sur la portée par la barre de mesure verticale.

Toutes les mesures doivent avoir une durée égale. La double barre de mesure indique la fin d'un morceau, la césure indique la fin d'une partie et la simple double barre indique un changement d'armure de la clé ou un changement de manière de compter les mesures lors d'un changement de mesure. Certains temps sont dits temps fort et d'autres temps faible. La mesure se subdivise en deux, trois ou quatre temps. La mesure d'un morceau est annoncée par deux chiffres superposés après une double barre.

Le chiffre supérieur indique le nombre de temps dans la mesure et le chiffre inférieur indique la durée allouée à chaque temps. Le rythme est la manière dont sont ordonnées les durées c'est-à-dire les notes et les silences. Le mouvement est la vitesse d'exécution du morceau de musique.

Il est indiqué par un mot placé au début du morceau. Du plus lent au plus vif rapide , les principaux mouvements sont: Mais il en existe des dizaines d'autres. La musique peut être réalisée avec des objets de la nature bout de bois par exemple ou de la vie quotidienne verres à eau et couverts par exemple également , des parties du corps battements de mains, de pieds avec la voix humaine, ou avec des instruments spécialement conçus à cet effet. Les instruments de musique peuvent être classés selon le mode de production du son:.

En France, les bibliothèques municipales suivent les catégories des principes de classement des documents musicaux suivants, qui sont ici limitées aux premières subdivisions de chaque classe suivies d'exemples de sous-catégories [ 47 ].

Cette définition considère la musique comme un fait de société , qui met en jeu des critères tant historiques que géographiques.

Menu de navigation