Imperial Cleaning

Evere : l’ancien bâtiment de l’Otan sera détruit l’an prochain

Essai d'histoire sérielle sur le renouvellement des oligarchies municipales , par Philippe Guignet.

Menu de navigation

Dernières dépêches

En de très nombreux endroits, ils furent étroitement mêlés à la dynamique qui devait conduire à l'organisation de l'espace tel que nous le connaissons à l'heure actuelle. Il fallait un inventaire pour baliser un champ d'étude dont les moulins ne sont qu'un des points d'émergence. Nous sommes convaincus que la recherche monographique trouvera à s'y alimenter, que des approches transversales se concrétiseront et que des traits plus fondamentaux pourront d'autant plus facilement se dégager.

Bibliographie de l'histoire du Hainaut Coordination assurée par Alain Jouret. Volumes 1 et 2 complet. Le Hainaut est une terre où très tôt fleurit l'histoire ; les chroniqueurs, les historiographes et les historiens y ont, dès le Moyen Âge, raconté les faits et les gestes des grands mais aussi de la masse du peuple. Depuis quelques décennies, nous assistons à un éclatement, à une profusion de la littérature historique, d'une qualité très variable, très inégale, imprimée dans les revues connues mais aussi dans des publications confidentielles à tirage et à diffusion très limités.

Et là est un grave écueil pour celui qui tente d'établir la bibliographie exhaustive d'un sujet précis auquel il souhaite apporter sa pierre, ajouter sa contribution. Et ils l'ont fait même si le découragement les a parfois frôlés! La Bibliographie du Hainaut, , soit trente ans de production historique concernant cette province ou cet ancien comté, est la suite complémentaire d'autres publications.

Au XIXe siècle, Jules Delecourt a publié une Bibliographie de l'histoire du Hainaut , dans le tome V des Annales du Cercle Archéologique de Mons ; déjà en , Charles Delecourt avait publié une Introduction à l'histoire administrative du Hainaut , suivie de trente pages de bibliographie relative à ce sujet ; plus tard, le Cercle Archéologique de Mons accueillit dans ses Annales la Bibliographie quinquennale de l'histoire du Hainaut , par Armand Louant et Maurice Van Haudenard, qui couvre la période à ; en , dans le tome LVII, où les mêmes auteurs couvrent les cinq années ; en , dans le tome LXI, où Georges Hansotte publie les dépouillements concernant les années À ces bibliographies centrées sur le Hainaut, il faut en ajouter d'autres plus limitées ou au contraire plus étendues qui apportent des informations complémentaires, ainsi dans les Annales du Cercle Archéologique de Mons du tome 23 au tome 39, c'est-à-dire de à , la rubrique de Léopold Devillers, Ouvrages et notices publiés en dehors des Annales et des Bulletins du Cercle Archéologique couvrant les années ; ainsi dans Collationes Diocesis Tornacensis , tome XXXIII, où Alexandre Pasture publie sa Bibliographie de l'Histoire du diocèse de Tournai , diocèse qui a correspondu à une partie du territoire du Hainaut avant de se confondre avec lui ; ainsi de Une introduction bibliographique à l'histoire du Hainaut , par Jean Dugnoille, dans les Cahiers de Clio , en et la suite de cette Bibliographie de l'histoire du Hainaut par Christiane Piérard, dans les Cahiers de Clio , en ; ainsi, enfin, d'autres publications qui sont signalées par R.

Vanderborght, dans la Bibliographie quinquennale , IV, De plus des études bibliographiques ont été consacrées au Hainaut par des étudiants des institutions d'enseignement des sciences de la bibliothèque ; toutefois, ces mémoires de fin d'études n'ont pas été publiés séparément et se trouvent inclus dans la bibliographie publiée à présent ; certains d'entre eux ont collaboré activement à la mise au point de ce travail en intégrant le fruit de leurs recherches dans la bibliographie patronnée par Hannonia: Une lacune importante subsiste donc dans les bibliographies hainuyères systématiques pour les années.

Enfin, des apports généraux peuvent être puisés dans M. Arnould, Historiographie de la Belgique des origines à , Bruxelles, et, du même auteur, Le travail historique en Belgique des origines à nos jours. Le présent dépouillement a aussi mis en évidence des bibliographies particulières, des catalogues et des inventaires réunis dans la première rubrique sous les litterae A et B.

C'est le point de départ de toute recherche historique tandis que c'est le propre du spécialiste de pousser plus loin encore l'investigation dans la direction de son centre idéal d'intérêt et de préoccupation: Ce volume contient uniquement: Ce numéro contient exclusivement la seconde partie de l'étude de E.

Binche et l'histoire postale. De à La poste à Binche et l'Indépendance. Le bureau de distribution de Fayt. Le Service rural dans le canton de Binche. La poste à Binche La poste à Binche au début du 20ème siècle. Une marque postale éphémère utilisée à Binche. Une page d'histoire belge. Les Binchois et la Révolution brabançonne. Luttre, Alfred Balsacq, [ca ]. Il s'agit d'une publication extraordinaire de la Société d'Archéologie de Binche.

Le drapeau des volontaires binchois , par Paul-Clovis Meurisse. Le carnet de campagne du capitaine Maximilien-Ursmer-Joseph de Biseau de Hauteville, commandant la compagnie des Volontaires binchois , annoté par Louis Leconte. Une relation allemande méconnue des fêtes données par Marie de Hongrie, à Binche et à Mariemont, en août , texte édité par Samuel Glotz et Léon Marquet.

Mons et Gembloux, Coule l'histoire à l'eau de ma fontaine Première promenade toponymique et historique. La Grand-Place, Bragues et environs. Introduction historique et topographique. Guide d'utilisation pour le lecteur-promeneur.

Centre de l'orfèvrerie de la Communauté française. Collection d'orfèvrerie européenne Claude et Juliette D'Allemagne. Bruxelles, Crédit Communal, Bulletin administratif de la Province de Hainaut. De Puydt ayant été nommé à cette fonction par le Gouvernement provisoire, le Recueil administratif [publié de à sous le titre Province de Hainaut - Recueil des actes administratifs ] prit le titre de Bulletin administratif de la province de Hainaut et parut par bulletins numérotés, d'inégale étendue, au fur et à mesure qu'il y avait des actes à publier.

Delecourt , Introduction dans Répertoire administratif du Hainaut [], pp. Bruxelles, Polleunis et Ceuterick, Où se trouve la chapelle de Notre-Dame du Buisson. Origine de la dévotion à Notre-Dame du Buisson. Quelques faveurs obtenues au XVIIe siècle. Exil de Notre-Dame du Buisson. Le retour des beaux, jours pour la dévotion à Notre-Dame du Buisson.

Une visite à Notre-Dame du Buisson en Procès-verbal de la Consécration des Autels en l'an Copie du Procès-verbal de la translation de la statue miraculeuse de Notre-Dame du Buisson. Décret d'érection de la Confrérie. Chartes statuts, et ordonnances de polities de la ville d'Ath.

De l'Imprimerie de P. Pierre-Jean-Joseph fut alors mis en apprentissage chez Maladrier, rue des Clercs, pour se perfectionner dans l'art de la reliure. Wilmet, qui était l'un des principaux clients du relieur, défendit à celui-ci de donner de l'ouvrage à son nouvel apprenti et cet atelier fut également fermé pour le jeune homme.

Le seul moyen de nettoyer les casses était de composer un texte pris au hasard, d'éliminer les mauvaises fontes et de redistribuer les lettres bonnes à être conservées. Parfois, cependant, les Plon ne croyaient pas enfreindre les ordonnances sur l'imprimerie en tirant, à quelques exemplaires, une plaquette dont le sujet leur paraissait intéressant.

L'arpenteur s'étant, un jour de l'an , rendu chez M. Celui-ci la lut, en jugea le fond édifiant, le style brillant et en utilisa le texte pour l'épreuve de ses caractères. Mathieu Wilmet toujours lui! L'avocat fiscal s'émut, ouvrit une enquête, réclama un exemplaire de la lettre au roi de France. Le Conseil privé, par apostille du 18 décembre , déclara que cette demande ne pouvait être accueillie tant que le requérant n'aurait justifié de s'être exercé, pendant deux ans, dans l'art d'imprimeur.

Se voyant débouté, Plon envoya son fils compléter son apprentissage à Lille, chez J. Henry, où il demeura deux ans. En janvier , l'arpenteur présenta une nouvelle requête en obtention de patentes d'imprimeur pour son fils, Pierre-Jean-Joseph. Enfin, en , après la prise de Mons par les Français, Plon fut autorisé, par l'intendant, à transférer son établissement en cette ville, où il se fixa, d'abord, de à , rue de la Clef, vis-à-vis du Marché-aux-Herbes, puis, de à , rue de Nimy, et, de à , sur la Grand'Place.

Durant l'occupation française, il portait, concurremment avec Wilmet, le titre d'imprimeur du Roi. En , il acquit des caractères d'imprimerie chez Rosart, fondeur, à Bruxelles. Pierre Plon gravait lui-même, sur bois, les dessins et les fleurons qui ornaient ses publications. On a relevé 42 productions sorties de ses presses, dont une faite à Ath, en Plon avait imprimé en , pour compte du chevalier Oesmarcq, un Mémoire justificatif , sans autorisation préalable.

Des revers de fortune, les soucis d'une nombreuse famille et une grave maladie obligèrent Plon à abandonner sa profession, en , pour se retirer à Nivelles, près de son fils Emmanuel, qui avait fondé, en , le premier établissement typographique en cette dernière ville. Deux fils d'Emmanuel allèrent se fixer à Paris: Elle mourut, dans la même ville, le 12 janvier Sept siècles de documents cartographiques et iconographiques.

B ruxelles, Crédit Communal de Belgique, Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition Le visage de Comines-Warneton au cours d'un demi-millénaire organisée à l'ancien Hôtel de Ville de Warneton, du 8 juin au 31 octobre , dans le cadre du XLVe Congrès de la Fédération des Cercles d'Archéologie et d'Histoire de Belgique. Documents cartographiques , par Cl. Plans et documents iconographiques , par J.

Deventer et Lepoivre Autour d'un anniversaire , par A. Démographie, logement, emploi , par A. De Simpel , G. L'histoire de la région au Congrès de Comines août Deux peintures du peintre orientaliste J. Huysmans à Comines et à Bousbecque , par J. Le cas des prieurés de Nieppe, Andres et Framecourt , par Ch.

Cartes postales anciennes , par J. L'arrondissement de Mouscron-Comines , par J. Tomes I - X , par J. Tome XI - Fêtes, jeux, loisirs et habitat , par H. En marge d'un cinquantenaire , par J. De Simpel et J. Parez , par R. L'odyssée d'un Warnetonnois en , par R. Robert Van Autryve , par F. Introduction à l'histoire des sociétés houillères. Cet ouvrage, richement illustré grâce notamment aux collections du SAICOM, vous présente trois siècles d'exploitation, d'hommes, de sociétés, de fusions, d'innovations techniques, Notices sur les excursions et sur les localités visitées par le Congrès.

Mons - Frameries, Union des Imprimeries, La table des matières figurant au début du recueil ne correspond pas complètement au contenu de l'ouvrage dans lequel on trouve: Bruxelles, Alan Sutton, L'entité de Saint-Ghislain regroupe sept anciennes communes avec chacune son environnement, son rythme de v. Denis Coulon a sélectionné environ photographies et cartes postales anciennes et a rencontré les anciens de Saint-Ghislain afin de faire revivre ces clichés et la vie quotidienne du début de ce siècle.

De la petite ville à caractère commercial et estudiantin aux communes rurales et résidentielles en passant par celles qui vivent de l'extraction des produits du sous-sol, l'auteur nous invite à partager sa passion pour l'histoire de ces villages et nous offre une agréable promenade dans le temps et l'espace. Cet ouvrage est un témoignage dans lequel les uns retrouveront un peu de leurs souvenirs et les autres découvriront un peu de leur patrimoine.

Extrait des Souvenirs historiques et religieux de la paroisse de Braine-le-Comte. Nom, origine, institution de la paroisse. Les curés ou recteurs de Braine et le personnel ecclésiastique. Liste des curés ou recteurs de Braine-le-Comte. Liste des chapelains ou vicaires et autres prêtre attachés au service de la paroisse de Braine-le-Comte. Stroud, History Press Tempus , Située entre Mons et Ath, la commune de Lens compte cinq villages: L'auteur de ce livre vous convie à une promenade à travers le vingtième siècle dans les maisons, dans les rues, dans les champs et les prairies de son entité.

Elle vous fait visiter ou revisiter la société rurale. Elle décrit un quotidien en partie disparu aujourd'hui. Vous découvrirez ce que fut l'homme des campagnes en vous emmenant dans un monde non touché la mondialisation, dans un microcosme où la voiture, l'informatique et la consommation n'étaient pas encore les maîtresses de la vie.

Mons, Union des Imprimeries, La politique franco-hennuyère sous ce prince. Le règne de Philippe le Bel. L'information sur la mouvance de l'Ostrevent. Période d'attente dans le développement de la politique française en Hainaut. La révolte de Valenciennes en Jean d'Avesnes prête à Philippe le Bel l'hommage de l'Ostrevent. Nouveau conflit entre le roi et le comte de Hainaut.

La question des faubourgs de Tournai. Préparatifs de la guerre franco-hennuyère. Les négociations avec le comte de Flandre et les bourgeois de Valenciennes. La capitulation du compte de Hainaut. Les rapports de suzeraineté et de voisinage du roi et du comte de Hainaut de à L'action médiatrice directe de Philippe le Bel auprès du comte de Hainaut.

L'échec de la médiation royale. La répercussion du conflit franco-flamand sur les rapports franco-hennuyers. L'arbitrage de Godefroy de Brabant et de Jean de Dampierre. Philippe le Bel eut-il une part indirecte aux négociations? Les préparatifs de l'alliance franco-hennuyère. Mouscron, Société d'Histoire de Mouscron et de la Région, La concision du titre Depuis quand Mouscron est-elle une ville?

La réponse à cette trop vaste question n'est pas aisée. Alors faut-il désespérer et renoncer à lui faire une place dans le discours historique? Voilà encore un chemin qui ne me tente guère. Je vais donc évacuer toute discussion théorique à propos de la ville et de son identité afin d'aborder le sujet d'un point de vue strictement subjectif: C'est aussi une mise en perspective historique que ne peut pas manquer d'élaborer le responsable des archives communales de la ville qui l'a vu naître.

Depuis plus de vingt ans, ma pratique personnelle de l'administration communale du lieu, ma fréquentation, comme président de la société d'histoire locale, du petit nombre de Mouscronnois attentifs à leur passé, n'ont pas cessé de nourrir ma réflexion d'historien à propos de l'identité locale.

Mon opinion, bien ou mal fondée, reste éminemment subjective. De plus, elle est tributaire du fait que la constitution et la diffusion des images de la ville varient non seulement en fonction du critère socioprofessionnel, mais encore en fonction de la situation spécifique d'un groupe dans la localité.

La première édition de ce volume a été publiée la même année sous le titre Binche. Binche dans le passé. La chapelle de l'ancien cimetière. La chapelle de Battignies. La caserne de gendarmerie. La justice de paix. La gare du chemin de fer et le square. Le carnaval de Binche. Les charbonnages, les faïenceries, les entreprises de construction métallique et ferroviaire foisonnent, innovent et sont connectés par un réseau dense de routes, de canaux et de voies ferrées.

De ce terreau industriel jaillissent des idées, des commerces, des parcs, des châteaux, des écoles qui donnent à cette jeune cité une mémoire vivante. À la suite du succès du 1er tome consacré à La Louvière, Alain Dewier, guide conférencier à l'Écomusée du Bois-du-Luc, vous conduit dans les nombreux hameaux de La Louvière depuis son éclosion jusqu'à nos jours à travers photographies et cartes postales inédites dont la plupart sont issues des collections de l'Écomusée.

Depuis les petits artisanats jusqu'aux géants industriels, vous pourrez découvrir la vitalité des nombreux hameaux. Royale Harmonie de Dour. Nous présentons en toute confiance fraternelle aux habitants de Dour cet opuscule où nous voudrions qu'on sente la fierté qui nous hausse et la douceur de l'amour que nous portons à notre société l'Harmonie et à notre village natal. Nous nous excusons auprès de chacun, de n'avoir su que mal dire les hauts sentiments qui nous animent au moment où notre Société tient à affermir, en ce me anniversaire, ses nobles buts, la vigueur de ses efforts et la gloire de ses réussites.

Nous comptons surtout sur les ardentes sympathies qui lui ont toujours été fidèles ici et nous souhaitons ardemment que cet opuscule dise longtemps à nos arrière petits-enfants combien toute la commune avait voué d'amitié et de reconnaissance à notre chère Harmonie.

La vie de Dour, on peut le dire avec certitude, depuis les âges, s'axait sur la Musique centenaire. C'est pour cela que nous voudrions qu'on lise ce petit livre comme un témoignage de noblesse dans l'art, de tendresse dans le dévouement, de dignité dans le travail, l'honnêteté et la grandeur. Dour a servi noblement le Borinage ardent et laborieux et sa société royale l'Harmonie est fière d'être le groupe en quoi vivaient toutes ses complaisances.

Dans cet esprit, nous avons pensé qu'on lirait avec intérêt les notes concernant: Et nous sommes persuadés que l'unanimité et l'entièreté des sympathies assureront à nos manifestations le plus encourageant et le plus chaleureux des succès. Tournai, Institution des Religieuses Ursulines, Nimy, Hainaut Culture et Démocratie, Il était un tribun hors pair: La défense du député, Gustave Vander Smissen lui valut d'être provoqué en duel par le peintre Félicien Rops. Il entra en politique et fut élu au Conseil provincial du Hainaut où il devint rapidement le chef de file de la droite.

Après 20 ans d'absence au Conseil communal de Mons, deux catholiques, Adolphe Englebienne et Alphonse Harmignie, y entrèrent en Les joutes oratoires de notre avocat avec Henry Sainctelette et Fulgence Masson allaient défrayer la chronique locale pendant plus de 20 ans. Lorsqu'il abandonna le Barreau pour devenir juge de paix du canton de Mons, on put lire, dans la presse libérale: Desenfans, nous nous félicitons que son successeur soit M.

Englebienne qui, politique mise de côté, est un excellent et digne homme avec lequel bien des libéraux ont toujours les plus cordiales relations. Paternostre de la Mairieu. Ils nous montrent les évolutions sociales, économiques, politiques et religieuses de Jurbise et de ses six villages au cours du XXe siècle et nous font découvrir la vie quotidienne de ses habitants. C'est à un authentique voyage dans le temps que les lecteurs vont se livrer en feuilletant cet ouvrage, qui sera sans doute pour certains une source de souvenirs qu'ils croyaient disparus, et pour d'autres, plus jeunes, la découverte de leurs racines.

Ils mettent en valeur le monde rural sous tous ses aspects. Ils vous invitent à communier à l'inépuisable diversité de ce coin de terre du Hainaut. Panorama de la coutume. Répétitions de batteries et soumonces. La naissance d'un mythe ou le gille inca. Les origines du gille. Contenant une Charte-loi inédite et suivie d'une note sur Thumaide et Wadelincourt. Le plus ancien document: Les faits de guerre.

Le procès du pâturage. Ce qu'était la seigneurie de Rameignies: Les époques de la seigneurie. Les seigneurs de Leuze-Condé. Les barons et comtes de Ligne. La famille de la Catoire. L'église et la paroisse. Les comptes de l'église et des pauvres. La charte-loi de Rameignies. Le mayeur et les échevins, gens de Loy. Un mayeur de Rameignies.

La commune sous le nouveau régime. Notes généalogiques sur les vieilles familles du village. Contribution à l'histoire de Thumaide. Contribution à l'histoire de Wadelincourt. Descriptio, Auctore Iacobo Surhonio Montano. En , Ortelius put enfin insérer la carte du Hainaut de Surhon dans son recueil [la première version, imprimée en , fut interdite par le duc d'Albe]. Les dernières années, les temps avaient changé.

Le duc d'Albe avait quitté le pays. La Pacification de Gand avait détendu l'atmosphère. La publication de la carte, précédemment défendue, ne semble plus avoir posé de problème.

D'une manière générale, les gravures de et de sont très semblables. Il s'agit évidemment de deux cuivres différents, celui de ayant été détruit par ordre du gouvernement. Les principales différences touchent les armoiries du Hainaut, ici correctement présentées [elles étaient inversées dans l'édition de ], et l'attestation de privilège qui figure dans l'angle supérieur droit: Le nom du graveur Hogenberg n'apparaît pas.

D'autres différences existent, mais elles portent toujours sur des points de détail: D'ailleurs, le cuivre utilisé en dut être remplacé par un nouveau lorsqu'il montra des signes d'usure. La carte de fut donc gravée deux fois. Le Cambrésis, d'abord aussi sommairement représenté qu'en , se garnit peu à peu. C'est une carte bien conçue, qui se lit et se livre facilement. Cette épreuve-ci est d'une grande fraîcheur et l'absence d'enluminure fait bien ressortir le talent du graveur.

Binche , CPM Binchois, Préface de Samuel Glotz. Paris, Chez l'Auteur, Il ne s'agit de rien moins en effet que de la première moitié de notre passé, que de notre existence primitive. C'est le procès de notre ancienne civilisation que nous allons juger.

Il va se démontrer une chose qui nous intéresse fort, à savoir, si c'est la conquête romaine qui nous a créés, politiquement parlant, ou si elle ne nous a pas plutôt détruits. Avions-nous, avant cette époque, une existence de peuple civilisé, ou n'avons-nous dû notre civilisation qu'à la défaite?

En d'autres termes, nous reste-t-il des preuves de ce passé? Le passé est pour nous comme la mer qui nous entoure de son immensité. Au loin, sous des cieux inconnus, se trouvent des mondes nouveaux, des peuples ignorés. Nous vivons sans soupçonner leur existence, mais ils n'en existent pas moins. Insouciantes et sceptiques, les vieilles nations les nient et ne font aucune tentative pour les découvrir, et il faut que le génie persécuté leur révèle, dans un sublime et suprême effort, un nouveau monde pour les forcer d'avouer que tout l'univers habitable n'est pas contenu dans leur hémisphère.

Notre humble Franciscain aurait-il été, à son insçu, un de ces explorateurs hardis et heureux? Pour cela, nous examinerons quelle foi on doit ajouter aux Annales de Jacques de Guyse. Son histoire est-elle vraie? N'est-ce pas plutôt un mélange de faux et de vrai? Alors, jusqu'où va la vérité? Toutes questions importantes au plus haut degré, intéressantes, à coup sûr, pour la nation belge surtout, et qu'il faut aborder franchement, de front, sans ménagemens d'aucune sorte, sans esprit de parti non plus ni de système.

Les conditions physiques fondamentales. Le paysage rural et les structures agricoles. Cadres régionaux et locaux. Périodes française, hollandaise et indépendante. Bilan des guerres, disettes et épidémies. Chronologie générale et styles. Cour et espaces privés. Le Guide du Hainaut. Illustré de 28 documents photographiques. La Fédération du Tourisme du Hainaut, après avoir édité un dépliant et une affiche, a décidé l'édition d'un bulletin mensuel et d'un guide. Nous nous sommes efforcés, dans un temps extrêmement limité, de réunir une documentation aussi complète que possible à mettre à la disposition du touriste dès le début de la saison Pour la rédaction de cet ouvrage, nous avons pris comme base le Guide du Hainaut édité avant-guerre par les Amis du Hainaut.

Nous remercions les Administrations Communales qui ont bien voulu se charger de nous transmettre la documentation que nous avons sollicitée. Elles nous ont aidés d'une manière appréciable dans notre travail. Les renseignements souvent importants qu'elles nous ont communiqués et qui n'auraient pu trouver place dans le guide sont restés en notre possession et nous serviront très utilement à l'occasion d'éditions ultérieures.

Les délais extrêmement courts dont nous avons disposé pour la rédaction de ce guide en excuseront les lacunes éventuelles. Nous savons que certains centres méritent d'y figurer d'une manière plus importante. Le temps nécessaire à parfaire notre documentation en aurait trop retardé l'édition. Mais nous nous mettons immédiatement à la tâche pour présenter bientôt d'autres ouvrages plus complets encore afin de mettre en valeur la richesse du patrimoine historique, archéologique et artistique et l'intérêt des sites hennuyers.

Autour de la ville en Hainaut. Mélanges d'archéologie et d'histoire urbaines offerts à Jean Dugnoille et à René Sansen à l'occasion du 75e anniversaire du C. Blicquy, ans avant J. Une vision liminale de la réalité urbaine en transformation , par Albert d'Haenens. Le cas d'Enghien , par Yves Delannoy. Greffiers, jurés, argent, propriétés et espaces à Soignies au 18e siècle , par Gérard Bavay.

Aspects significatifs de la reproduction, de l'élargissement et de la limitation d'une oligarchie municipale , par Philippe Guignet. Ath, , par Christian Cannuyer. Les aquarelles de Léonce Legendre, pré-visions d'un artiste et documents pour une certaine conception de l'histoire , par Serge Le Bailly de Tilleghem.

Village, forteresse, place forte, centre urbain , par Jean-Marie Lequeux. La Louvière , par Jacques Lefebvre. La terre et les hommes. Mélanges offerts à Jean-Marie Cauchies par Hannonia à l'occasion de son soixante-cinquième anniversaire.

Si montent vasselmenches d'argent, de cuisines et de boutillerie et de cambre. Orfèvrerie, joaillerie et argenterie de table à la cour de Hainaut Leur usage, les commandes , par Ludovic Nys. Essai d'histoire sérielle sur le renouvellement des oligarchies municipales , par Philippe Guignet. De la réglementation à la libéralisation , par Laurent Honnoré. Avant-propos par Pierre Dupont.

Charleroi, Imprimerie Provinciale, La culture trouve assurément sa place parmi les secteurs dans lesquels les provinces, et tout particulièrement le Hainaut, ont prouvé de longue date la qualité et l'opportunité de leur action. Il a poursuivi sa recherche, pour nous aider à garder traces et perspectives de cette évolution. Son ouvrage montre, par nombre d'éléments, combien les préoccupations provinciales ont été et sont en prise directe avec la société hainuyère.

Non sans lyrisme, Michel Host inscrit l'histoire de ces septante-cinq ans de culture en Hainaut dans l'objectif qui sous-tend notre action: Hôtels de ville et maisons communales en Hainaut du Moyen Age à nos jours. Bruxelles - Mouscron, Crédit Communal - Hannonia, Repères pour une histoire des hôtels de ville et maisons communales en Hainaut , par Maurice-A.

Espace communal et patrimoine. Essai de sociologie topographique , par Gérard Bavay. Angre , par Alain Jouret. Hôtels de ville et maisons communales, une architecture spécifique , par Gérard Bavay. Introduction au catalogue et catalogue de l'exposition, par Gérard Bavay.

Hôtels de ville et Maisons communales en Hainaut du Moyen Âge à nos jours. La reconstruction de l'hôtel de ville. L'aménagement d'un centre administratif. Les archives communales dans les hôtels de ville: Le beffroi intégré dans l'hôtel de ville , par Jean Dugnoille. Un des fleurons de notre patrimoine, une beau livre d'histoire à feuilleter.. De la halle à l'hôtel d'Arenberg , par Gérard Bavay. La riche iconographie de l'hôtel de ville. La serrure de l'hôtel de ville.

Le campanile de l'hôtel de ville. Le singe du Grand Garde ou l'énigme du singe. Le pied de Mons. Les plaques commémoratives sous le porche de l'hôtel de ville , par Christiane Piérard.

L'hôtel de ville de Soignies , par Gérard Bavay. Bozière et Luc Chantraine. Hoverlant, Ex-Législateur, avec le portrait de l'Auteur. Courtrai - Lille, Chez l'auteur - Dumortier, Il s'agit du tome XXIV, seul, du gigantesque ouvrage d'Hoverlant dont la publication débuta en et s'acheva en , elle est complète en tomes. Préface de Raoul Dufour: Les Binchois sont, à juste titre, fervents défenseurs des règles sacrosaintes qui président à l'organisation et au déroulement de leur Carnaval, ressenti par eux comme une célébration liturgique.

Naturellement accueillants aux étrangers, ils sont cependant plus réservés quand des non-Binchois viennent s'intéresser de trop près à leurs Gilles et à ce qui les entoure.

Raison de fuir le sensationnel. Raison de redouter les récupérations. Raison d'échapper aux tentations du commercial. Cette attitude est la meilleure garante de leur authenticité. Ce fut autrefois le cas d'un Paul Collaer ou d'un Joseph Delmelle dont les approches du phénomène binchois ont orné le livre d'heures de notre chère cité carnavalesque de bien belles enluminures.

C'est aujourd'hui le cas de Jacques Huynen et d'Albert de Villeroux dont je me plais à préfacer l'ouvrage commun. Jacques Huynen faisait autorité dans le domaine des Vierges Noires. Il en avait perçu la richesse universelle et les raisons profondes de l'importance populaire de leur culte.

Symboliste cultivé, il s'est intéressé au Carnaval de Binche pour les mêmes raisons. Il l'a fait avec le même respect et le même souci de chercher la trame au-delà des apparences. Confirmant les travaux de Samuel Glotz, notre distingué Conservateur du Musée International du Carnaval et du Masque, il a, à son tour, ressenti et révélé l'extraordinaire valeur sacrée d'un phénomène culturel dont les origines se perdent dans la nuit des temps.

Dont les Binchois sont en Europe parmi les derniers témoins. Son éclairage est vif et net. Il s'en dégage la grandeur des mystères et la poésie des transmissions populaires.

Beau texte, en vérité, et utile. Albert de Villeroux, peintre apprécié bien au-delà de nos frontières, s'est associé à sa démarche. Visionnaire, il a su, sans s'attacher à l'anecdote, restituer en des croquis saisissants, la lumière équinoxiale, le grand jeu de la vie et de la mort, l'âme collective de cette grande fête du renouveau qu'est notre Carnaval.

Louis Musin, un de nos derniers éditeurs artisanaux, a orchestré la mise en page de ce livre fervent, conférant à l'ouvrage une forme de bon aloi digne de son contenu. En aidant avec talent à connaître mieux et à respecter davantage le Carnaval de Binche, Jacques Huynen, Albert de Villeroux et Louis Musin contribueront à enrichir, en Belgique et à l'étranger, la noble geste des Gilles pour le plus grand profit de tous les hommes de bonne, volonté.

Itinéraires pédagogiques du Géoparc du bassin de Mons. Introduction générale à la géologie. Volume 2, Itinéraire 1: Volume 3, Itinéraire 2: Le Nord-Ouest du Bassin de Mons.

Volume 4, Itinéraire 3: Les Hauts-Pays et le Borinage. Volume 5, Itinéraire 4: La Thudinie et le Sud-Est du Géoparc. Volume 6, Itinéraire 5: La région du Centre et le sud du Géoparc. Autour des batailles de Mons. Stroud, The History Press, Soucieux de combler cette lacune, Alain Jouret a rassemblé dans ce volume plus de deux cents gravures, cartes postales, plans et photographies souvent inédites.

Outre de nombreuses anecdotes, le lecteur y trouvera des explications claires. Il assistera à de féroces combats.

Il côtoiera soldats et civils. Il se plongera dans leur quotidienneté. Enfin, il ressentira l'euphorie de la victoire Sang, larmes, colère, courage, pitié, voilà quelques-uns des principaux thèmes développés dans ces pages. Entre larmes et espérances à Dour et aux alentours. Opérations militaires, approvisionnement, aide sociale, enseignement, économie, maintien de l'ordre, réquisitions, résistance, loisirs, libération et bilan.

Le tocsin, la mobilisation et quelques pas avec des soldats partis au front. Un mois d'août mémorable.

Les opérations militaires en bref. Les événements vus de Dour. Un episode héroïque oublié. La fin des combats et le début de l'occupation Ie 24 août. Le spectre de la famine: L'organisation du ravitaillement à Dour. Un bureau de bienfaisance dépassé et des pouvoirs locaux a la rescousse. Le Comité de secours local. La Ligue du coin de terre. La Goutte de Lait. Quelques autres initiatives en faveur des enfants. La lutte contre l'alcoolisme. Réorganisation, pain d'épices, guerre scolaire et problèmes de trésorerie.

Des résultats décevants, des instituteurs et des édiles insatisfaits. Les difficultés de Communications et moyens de locomotion. Les brasseries, des entreprises sacrifiées par les Allemands. Commerce, artisanat et petites entreprises. Le maintien de l'ordre. Forces de l'ordre et mesures de police. Faim, misère, pillages, fraude, marché noir et maquignonnage. Relations entre le capital et le travail et conflits sociaux. L'utilisation des ressources matérielles et humaines.

Les réquisitions de a , puis de a Un certain esprit de la résistance. Sabotages et otages, propagande et résistance psychologique. Des agents de renseignements au service des Alliés. La volonté de continuer la lutte de l'extérieur. Compétitions, concours et jeux. De la zone d'étape à la Libération. Dour, ville de garnison. Dour, ville de garnison: Justice et règlements de comptes. Des souvenirs bien encombrants.

Tomes I et II complet. Louvain, Université Catholique de Louvain, Sur le rabat de la jaquette: Saint-André prend, au cours des siècles, les dénominations suivantes: Ces vocables recouvrent trois étapes, dont seule, la première, est étudiée dans cet ouvrage: Annales du Cercle archéologique et folklorique de La Louvière et du Centre.

L'histoire et ses légendes. Description des châsses peintes. Le culte des saints et des reliques. La grande lutte du Parti socialiste républicain.

Grandeur et décadence du Parti socialiste républicain. Le dernier sursaut du defuisseautisme: Textes de Daniel Adam. Cuesmes, Éditions du Cerisier, Vingt-sept jeunes photographes de la région disent leur ville, et La Louvière, si souvent raillée pour sa sinistrose, se décline tout à coup en envols de pigeons et de jeunes louves.

Une rare édition de cette étude bien documentée sur l'évêché de Tournai. Pour en savoir plus Le Maistre d'Anstaing , Membre de la commission chargée des travaux de restauration de cette église. Tournai, Massart et Janssens, XXVI, , [1 bl. Origine du Christianisme à Tournai.

Des chapelles et des autels de l'église de Notre-Dame. Des portails de l'église de Notre-Dame. Des vitraux peints de l'église. Itinéraire de l'église, ou description des objets rares et curieux qu'elle renferme.

Notice sur les évêques de Tournai. Notice biographique sur les membres du chapitre de Notre-Dame, qui se sont distingués par leurs vertus ou leurs talents. Des sépultures, pierres funéraires et épitaphes que renfermait anciennement l'église de Notre-Dame. Arrondissements d'Ath, Mouscron et Tournai. L'enquête bibliographique a porté sur le dépouillement systématique et exhaustif de revues générales et régionales, belges et étrangères, archéologiques et historiques, de travaux généraux, de monographies et de catalogues d'exposition et de vente.

Les travaux originaux inédits, dont nous avons eu connaissance, sont également mentionnés. Nous avons consulté avec profit les bibliographies consacrées à l'histoire du Hainaut. Étant donné l'état très avancé de notre dépouillement et de notre rédaction, nous avons utilisé comme système de contrôle final la Bibliographie de l'Histoire du Hainaut , parue en août Notre dépouillement fut arrêté fin Le répertoire suit le classement alphabétique des noms de communes avant la fusion de Dans l'index géographique, qui termine le répertoire, sont insérés les noms des nouvelles entités.

Une carte en fin de volume permets de situer les anciennes communes. Ces dernières années, ces communes ont fourni une telle récolte de vestiges archéologiques qu'il nous a paru nécessaire de rédiger la mise à jour de la documentation publiée. En annexe, nous signalons les références se rapportant à la commune d' Everbecq , transférée de l'arrondissement d'Ath à l'arrondissement d'Audenarde prov.

Flandre orientale en et supprimée en Afin de ne point alourdir le texte, nous avons établi une liste d'abréviations pour les ouvrages et les articles, qui nous informent sur plusieurs communes. Pour chaque commune les références bibliographiques sont répertoriées et numérotées d'après leur date de parution.

Elles précèdent l'énumération méthodique des vestiges archéologiques y découverts. La description succincte des sites et des découvertes se fait chronologiquement, depuis l'âge de la pierre à la période mérovingienne.

Celle-ci est suivie des numéros des articles et des ouvrages s'y rapportant avec, si nécessaire, le renvoi précis aux pages correspondantes. Ce répertoire présente le bilan des vestiges archéologiques publiés dans les arrondissements d'Ath, de Mouscron et de Tournai. Malgré l'ampleur des recherches menées et les contrôles effectués, nous sommes consciente que ce travail peut comporter quelques lacunes. Cette édition qui comporte vingt cahiers de 8 pages est imprimée sur papier de Hollande dont 2.

Le texte sera remanié plusieurs fois, preuve évidente de l'intérêt que portait son auteur à l'environnement. L'ouvrage a été publié souvent et des extraits figurent presque dans toutes les anthologies du prince de Ligne, et auxquelles on se rapportera. Decretz de la souveraine Court a Mons, servantz a l'interpretation de la charte et coustume du Pays de Haynault, oultre ceulx comprins en la premiere impression d'icelle charte. Lois, Chartes et Coustumes du Chef-Lieu de la ville de Mons, et des villes resortissantes audict chef-lieu.

Mention manuscrite à la page de titre et annotations anciennes. Bel ensemble en très bonne condition À propos de l'éditeur: Charles Michel, natif de Mons, avait, dès , ouvert une librairie à Mons et y avait annexé un atelier de reliure. Après le départ de Rutger Velpius, il estima que les besoins intellectuels et scientifiques d'une capitale réclameraient le rétablissement d'une imprimerie.

Comme marque typographique, Michel adopta, par allusion à son nom, une représentation de l'archange saint Michel, terrassant le dragon placée dans un cartouche orné de fleurs et de fruits. Un octroi royal du 12 décembre lui avait donné pouvoir d'imprimer tous édits, placards et ordonnances émanant de l'autorité dans la ville de Mons. Léopold Devillers [dans le Supplément à la Bibliographie montoise ] en a retrouvé 11 de plus.

La liste pourrait s'augmenter, car les ouvrages de cet imprimeur sont rares. Devenu veuf, il se remaria le 23 novembre , à Jeanne Cryet, veuve de Nicolas Bosquier et en eut quatre enfants: Lors de son décès, il ne restait de ce second mariage que deux filles: Marie, veuve de Robert de Harvengt fils, et Philipotte, qui s'était mariée, par contrat du 23 octobre , à Robert Bureau, lequel était au service du comte de Bucquoy, grand bailli de Hainaut.

Après une biographie, l'auteur nous propose la riche bibliographie du baron Amaury de la Grange. Monument industriel exceptionnel du Borinage.

Deuxième édition revue et augmentée. Introduction géologique et historique. Connaissance de Hornu et de la région. La fanfare des Sapeurs-Pompiers du Grand-Hornu. Le Mausolée De gorge. Les ateliers du Grand-Hornu. Fermeture des ateliers du Grand-Hornu. Les terrils d'Hornu et du Grand-Hornu. Les noms des veines dans les charbonages hornutois. L'éclairage dans les mines. Les voies de communication. Distinctions honorifiques dans l'industrie houillère, en Les personnages du Grand-Hornu.

Les anciennes dénominations des professions charbonnières. Carnières ne possède ni château historique, ni grande basilique, ni parc prestigieux, ni toute autre merveille. À part quelques rares vestiges d'importance moyenne, rien ou presque rien ne rappelle son passé. La disparition des choses anciennes et l'absence de monuments modernes hautement intéressants ont aidé, et pour beaucoup, à ce que la localité soit méconnue Maintenant que le goût des promenades pédestres reprend, il faudrait redécouvrir la localité où l'on habite.

On connaît peu son village et pourtant, de plus en plus, nous éprouvons le besoin de fouiller le passé, pour mieux connaître le présent. Aujourd'hui, chacun tient à son village et c'est de son village qu'il veut entendre parler. Lorsqu'il y a dix ans déjà, j'ai voulu étudier l'histoire de Carnières dans l'espoir de la publier un jour, je me suis aperçue que j'avais une très mauvaise connaissance de la toponymie.

Cette science, de plus en plus en vogue aujourd'hui, étudie l'origine et l'évolution des noms de lieux. Or, ces noms anciens ou même récents, rencontrés dans une localité, peuvent nous donner une foule d'enseignements, au point de vue de l'ancien état physique, des professions, des industries, de l'agriculture, etc.. Une étude toponymique permet aussi de rappeler des noms oubliés, de conserver des noms en voie de disparition ou même tout simplement de lire des cartes ou des documents anciens.

Les enfants y trouveront le moyen de découvrir le passé et les chercheurs celui de mieux situer des lieux-dits ou chemins disparus. En effet, on rencontre beaucoup de difficultés au cours d'une recherche de ce type: C'est en consultant des documents et archives tels par exemple, des procès de partage de biens, l'énoncé d'héritages ou même celui des Biens des Pauvres, des cartes ou plans anciens et récents qu'on trouve des toponymes. Pour chacun de ces noms, j'ai adopté la même présentation: Ensuite, le toponyme est localisé par rapport aux topographies ancienne et actuelle.

Viennent enfin, l'origine et l'évolution du toponyme ainsi qu'un bref historique du lieu décrit. Le choix alphabétique dans la présentation a été adopté parce que plus pratique qu'un classement analytique ou idéologique. Ce classement alphabétique est numéroté. Les chiffres imprimés en écriture grasse correspondent aux chiffres donnés aux rues et ruelles reprises sur le plan. Mémoires de la société historique et littéraire de Tournai. Tournai, Malo et Levasseur, Du Hainaut à Héliopolis.

Sous la direction de Marie-Cécile Bruwier. Morlanwelz, Musée Royal de Mariemont, Très riche publication publiée à l'occasion de l'exposition éponyme organisée au Musée royal de Mariemont, à Morlanwelz, du 7 mai au 17 octobre Enfin, il existe un nombre gigantesque de thérapies impliquant le sens du toucher. Une bonne partie de ces informations sont spécifiques: C'est dans les différents corpuscules tactiles , structures plus ou moins spécialisées de la peau, qu'il faut chercher les prémisses des différentes informations élaborées par le système nerveux.

Le toucher dans sa dépendance à la peau est le sens le moins vulnérable: Il est donc exploité par les amblyopes qui utilisent en particulier l'extrême sensibilité des doigts pour s'informer et améliorer leur communication.

L'accès aux textes par le braille est l'application majeure de ce potentiel. En considérant la peau comme l'organe le plus important du corps, du moins par son étendue, et connaissant la densité du réseau nerveux de l' épiderme , il est compréhensible que le toucher permette les sensations les plus fortes, agréables ou douloureuses et qu'il constitue un générateur non seulement de plaisirs d'une grande variété, mais aussi de sentiments parmi les plus profonds:.

Le potentiel érogène du toucher lui confère une place centrale dans la vie des êtres humains: Des expériences sur de jeunes singes, et même sur des rats ont montré le rôle vital des caresses dans l'équilibre psychique et même physique. Par contre, les rats recevant les soins minimaux dans la stricte indifférence sont tendus, agités, craintifs et agressifs. La place occupée par le toucher est investie par de nombreuses pratiques ou techniques visant l'épanouissement des individus ou la disparition de troubles ou pathologies diverses.

La plus répandue de ces pratiques est le massage , appliquée par exemple aux prématurés. Le sens tactile est un véritable système qui possède des capteurs répartis dans toute la peau et des nerfs qui partent de ces capteurs pour remonter vers le cerveau et rejoindre les aires somesthésiques. Les corpuscules de Pacini sont situés dans la couche inférieure du derme. Ils sont sensibles à la pression, aux vibrations et à la température.

Les corpuscules de Meissner sont de forme ovale ils se retrouvent principalement dans le bout des doigts ou la paume des mains. Ils réagissent aux stimulations légères et à la pression. De plus, la peau présente des terminaisons nerveuses libres sensibles à la douleur, aux variations de température et aux stimulations mécaniques.

Il existe des voies de conduction spécifiques de l'information douloureuse au cerveau qui sont distinctes de celles qui conduisent les informations tactiles. Permettant ainsi de meilleures conditions de survie. La sensibilité de ces capteurs varie suivant les zones du corps et suivant les fonctions.

Ces zones possèdent une plus grande acuité tactile, c'est-à-dire une capacité à discerner deux points de pression plus ou moins espacés. Ainsi, au niveau de la pulpe, on est capable de discriminer deux stimulations tactiles séparées de 2 millimètres, alors que sur la peau du bras, la distance de séparation est de plus de 4 centimètres.

Il s'agit d'un tact non discriminatif qui détecte des sensations plus globales et plus floues telles que la sensibilité thermique, la pression, la vibration, la douleur. Le toucher est exploité dans un grand nombre de domaines, et notamment dans la création d'objets tactiles réagissant à tout contact, par exemple d'un doigt ou d'un stylet:

PRÉSENTATION DE LIVRES D'ARTISTES ET DE MULTIPLES