Imperial Cleaning

François Hollande

Itinéraire secret , biographie de Serge Raffy.

Première guerre mondiale

Aucun résultat pour ce mot-clé

Il passe son enfance à Rouen, puis, à partir de , à Bois-Guillaume [ 32 ] , ville résidentielle sur les hauteurs de Rouen, dans un quartier aisé. Il est diplômé de l' Institut d'études politiques de Paris [ 37 ] section Service public et licencié en droit Université Panthéon-Assas en [ 38 ].

François Hollande intègre HEC Paris [ 39 ] sans passer par une classe préparatoire [ 40 ] et en sort diplômé en [ 41 ]. Admis à l' ENA , il obtient de repasser la visite médicale, à l'issue de laquelle il est déclaré apte [ 42 ]. François Hollande finit son service militaire de 12 mois avec le grade de lieutenant de réserve [ 43 ].

Il y rencontre Ségolène Royal. Sorti 8 e voie administration générale [ 45 ] de l' ENA en , il choisit d'être auditeur à la Cour des comptes [ 38 ]. Il est également chargé de cours à l' IEP de Paris , où il donne des cours d'économie aux étudiants de troisième année jusqu'en [ 46 ]. En , suivant les promotions automatiques applicables aux anciens élèves de l'ENA, il devient conseiller référendaire à la Cour des comptes [ 38 ].

Magistrat de la Cour des comptes , François Hollande dispose d'une équivalence au CAPA [ 47 ] lui permettant d'exercer la profession d' avocat. Il travaille pendant quelques mois, à partir de , dans le cabinet de son ami Jean-Pierre Mignard [ 48 ] , activité qui n'est pas mentionnée dans sa biographie officielle [ 49 ].

En réalité, il y était si absolument débordé qu'on ne lui donnait aucune mission! Ce jeune magistrat s'investissait en politique à un point tel que cela lui aurait interdit d'avoir une profession pour en vivre À sa demande, un arrêté du Premier ministre, en date du 11 mai , lui permet de faire valoir ses droits à la retraite en tant que conseiller référendaire à la Cour des comptes à compter du 15 mai suivant [ 51 ].

Il adhère au Parti socialiste en [ 53 ]. À la suite de l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République , en , François Hollande devient chargé de mission pour l'Élysée, à l'époque où le nouveau pouvoir entame sa politique de relance par la demande relance keynésienne et de nationalisations. Lors des élections législatives de juin , François Hollande est désigné comme candidat socialiste contre Jacques Chirac dans la troisième circonscription de la Corrèze , après le refus de Jacques Delors.

Durant la campagne, il se rend à un meeting de son concurrent, à Neuvic , et l'interpelle sur le fait qu'il n'a pas répondu à sa demande écrite de débat. De à , il est le directeur de cabinet des deux porte-parole successifs du troisième gouvernement de Pierre Mauroy: Max Gallo et Roland Dumas. Il participe alors à une manipulation politique: François Hollande apportera à André Bercoff des éléments chiffrés pour la rédaction du livre, et se verra confier, par le journaliste lui-même, la promotion du livre: La même année, il échoue aux élections municipales, mais devient conseiller municipal d' Ussel en Corrèze.

Aux élections législatives de , qui font suite à la réélection de François Mitterrand , il se présente une nouvelle fois en Corrèze , mais change de circonscription. À l' Assemblée nationale , il devient secrétaire de la Commission des finances et du Plan et rapporteur du budget de la Défense [ 38 ]. Lors du congrès de Rennes de , il soutient la motion Mauroy - Mermaz - Jospin au congrès de Rennes [ 38 ].

Lors des élections municipales de , la gauche perd Tulle et Raymond-Max Aubert en devient le maire. Président du Conseil national consultatif des personnes handicapées en décembre [ 38 ] , il devient secrétaire national du Parti socialiste chargé des questions économiques en novembre En , après la renonciation de Jacques Delors , dont il soutenait la candidature à l' élection présidentielle , il se rapproche de Lionel Jospin , qui fait de lui un des porte-parole de sa campagne présidentielle.

En , François Hollande quitte la ville d' Ussel , où il est conseiller municipal d'opposition depuis six ans, pour se présenter à Tulle. Il devient adjoint au maire de Tulle, le communiste Jean Combasteil. Il est conseiller régional du Limousin en mars et de mars à avril À ce poste, il lance notamment une politique du sport qui a permis l'amélioration des équipements sportifs existants et la création d'équipements nouveaux: En application de la loi sur le non- cumul des mandats , il démissionne de son mandat de conseiller municipal de Tulle , l'un de ses proches, Bernard Combes , lui succédant en tant que maire.

Il succède, le 20 mars suivant, à Jean-Pierre Dupont à la présidence du conseil général de la Corrèze , détenue par la droite depuis Sa gestion des finances du département, entre et , est parfois critiquée par ses opposants [ 70 ] , [ 71 ]. En réponse à cette accusation, la porte-parole de campagne de François Hollande, Delphine Batho , souligne que la droite, qui était à la tête du département entre et , aurait cumulé une dette de millions d'euros [ 72 ] , [ 73 ].

Ce dernier le choisit pour lui succéder au poste de premier secrétaire du parti , en novembre Il est élu contre Jean-Luc Mélenchon lors du congrès de Brest. À ce poste, il conseille notamment à Lionel Jospin de ne pas réformer le système de retraites avant l' échéance présidentielle de [ 74 ]. Il siège au Parlement européen jusqu'au 17 décembre , date à laquelle il renonce à son mandat [ 75 ]. Il devient cette même année vice-président de l' Internationale socialiste.

Lors de la campagne des élections régionales et cantonales de , il fait un tour de France des régions alors que, des personnalités socialistes de premier plan, seule Ségolène Royal s'est engagée dans la course pour une présidence de région Poitou-Charentes [ 58 ].

Contrairement à ce qu'il avait promis à ce dernier [ 79 ] , il décide d'organiser un référendum interne au PS sur la question: Voulant mettre fin à un an de discussions et de querelles, François Hollande choisit de proposer une synthèse aux courants minoritaires, qui l'acceptent. En , devant la montée des intentions de vote en faveur de sa compagne Ségolène Royal , il renonce à se présenter à l' élection présidentielle de [ 82 ] , pour laquelle il a contribué à l'élaboration du programme socialiste [ 83 ].

Après avoir gagné la primaire organisée par le PS , Ségolène Royal est finalement battue par Nicolas Sarkozy au second tour de l' élection présidentielle.

L'annonce de leur rupture par Ségolène Royal, le soir du second tour des élections législatives de , est, pour Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin , une manière pour cette dernière d'afficher son indépendance et de se positionner pour prendre la tête du PS: Ces tensions expliquent en partie le soutien réservé du PS à Ségolène Royal durant la campagne et des déclarations de François Hollande mettant en difficulté sa compagne [ 84 ] , [ 24 ].

D'après un classement effectué en par lesinfos. Le 26 novembre , à la suite du congrès de Reims , Martine Aubry lui succède au poste de premier secrétaire du Parti socialiste.

Il n'était pas candidat à sa propre succession, mais avait soutenu la candidature de Bertrand Delanoë [ 79 ]. Dans les mois qui suivent son départ de la direction du Parti socialiste , François Hollande travaille à la préparation d'un projet autour de trois grands axes: À partir de , les sondages indiquent une progression des intentions de vote en sa faveur en vue de la primaire présidentielle socialiste de [ 87 ].

Ayant conditionné sa candidature à sa reconduction à la présidence du conseil général de la Corrèze [ 88 ] , il se déclare officiellement candidat à la primaire à Tulle , quelques heures après sa réélection, le 31 mars [ 89 ]. Dans le cadre de la précampagne de la primaire socialiste , François Hollande apparaît comme le principal rival de Dominique Strauss-Kahn , directeur général du FMI et alors favori des sondages. Dominique Strauss-Kahn est accusé d'agression sexuelle et arrêté à New York le 14 mai , ce qui empêche son retour en France avant la clôture des candidatures à la primaire.

François Hollande, qui était distancé de plus de 20 points dans les sondages par Dominique Strauss-Kahn au premier tour de la primaire , est, dès lors, considéré comme le favori. Mais il doit faire face à la montée de Martine Aubry dans les enquêtes d'opinion à la suite de l'annonce de la candidature de cette dernière, le 28 juin À partir de la mi-juillet, François Hollande est de nouveau en tête [ 92 ]. Durant la campagne, il est notamment critiqué pour son bilan à la tête du Parti socialiste et son manque d'expérience ministérielle [ 93 ].

Lors de son premier discours consécutif à sa désignation, il appelle à un grand rassemblement et affirme: Sa campagne est organisée par Pierre Moscovici et Stéphane Le Foll , assistés des préfets Nacer Meddah et Chantal Jourdan [ ] , et adjoints de Michel Sapin pour la préparation du projet présidentiel et Manuel Valls à la tête d'un pôle de communication de quatre porte-parole [ ].

Le début de sa campagne est marqué par les difficultés entourant l'élaboration de l'accord programmatique et électoral entre le Parti socialiste et Europe Écologie Les Verts en vue de , notamment en ce qui concerne une éventuelle sortie du nucléaire [ ]. En outre, il subit une série de critiques, de ses concurrents de gauche Eva Joly , Jean-Luc Mélenchon et de la droite, qui lui supposent un manque d'autorité et lui reprochent de cultiver l'ambiguïté [ ] , [ ] , dans l'attente de son programme.

Le chiffrage du programme est largement analysé [ ] , [ ] , [ ]. Il est contesté par ses opposants et par l' Institut Montaigne , de tendance libérale [ ] , d'autant plus qu'au programme initial s'ajoutent plusieurs mesures, annoncées début mars sur l'enseignement supérieur, le droit des femmes, le pouvoir d'achat , pour un coût supplémentaire évalué entre 2,8 et 5,2 milliards par an selon le think tank patronal l' Institut de l'entreprise [ ]. Il obtient le plus grand nombre de voix au premier tour pour un candidat socialiste depuis C'est par ailleurs la première fois qu'un candidat se classe devant le président de la République en exercice lors d'un premier tour à l'élection présidentielle.

Lors de l'entre-deux-tours, aucun des huit candidats éliminés ne se prononce en faveur de Nicolas Sarkozy. Autre fait notable et inhabituel, le dirigeant de la CGT , Bernard Thibault , et le Syndicat de la magistrature appellent à voter pour le candidat socialiste [ ]. François Hollande participe aux commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale le 8 mai , aux côtés de Nicolas Sarkozy , à la suite de l'invitation de ce dernier [ ]. Le 10 mai , le Conseil constitutionnel proclame les résultats officiels de l'élection présidentielle.

La passation des pouvoirs a lieu le 15 mai [ ]. Il est par ailleurs le second président socialiste de la Cinquième République. Le même jour, il rend hommage à Jules Ferry et Marie Curie devant leur monument respectif et assiste à la réception rituelle à l' hôtel de ville de Paris [ ]. Son cabinet est nommé le même jour [ ]. Le lendemain, celui-ci constitue un gouvernement de trente-quatre ministres dix-sept hommes et dix-sept femmes. C'est le premier gouvernement dans l'histoire de la République française à respecter une stricte parité [ ].

Le début du quinquennat est marqué par une aggravation de la fiscalité. En dépit des promesses tenues par le candidat François Hollande, les classes moyennes sont fortement touchées par les différents relèvements d'impôts [ ] , [ ]. Un nouveau recours contre cette taxe formé par des députés de l'opposition est repoussé par le Conseil constitutionnel à la fin de [ ]. Cette politique semble prendre fin avec le mouvement des Bonnets rouges dans des régions traditionnellement socialistes qui se traduira par l'abandon du plan de taxation écologique, dit écotaxe , voté en avril Au début de sa présidence, il promet d'inverser la courbe du chômage avant la fin [ ].

Cette proposition surprend au sein de la majorité et suscite les critiques des syndicats de salariés et de la gauche radicale, qui dénoncent une nouvelle mesure en faveur du patronat.

La droite, de son côté, fait part de son scepticisme [ ]. Cette nouvelle orientation libérale est définitivement corroborée par la nomination en août d' Emmanuel Macron au ministère de l'Économie [ ]. D'après L'Opinion , il se montre favorable dès à la mise en place d'une politique de l'offre [ ]. Ce projet bénéficie du soutien des syndicats d'employeurs, mais suscite des manifestations importantes durant le printemps Face à la contestation d'une partie de la gauche, de certaines organisations étudiantes et de l'ensemble des syndicats de salariés, François Hollande revient sur une partie des propositions envisagées [ ] , [ ].

La réforme est adoptée en août [ ]. La fin de son quinquennat montre une aggravation des résultats économiques du pays. Le déficit commercial en dépasse les 48 milliards d'euros [ ] alors que l'Allemagne connaît la même année un excédent commercial record de ,6 milliards d'euros [ ] , le total des déficits cumulés du commerce extérieur durant ces cinq ans atteignant milliards d'euros [ ] , [ ].

Les dépenses publiques continuent de progresser en particulier du fait de la hausse de la masse salariale dans la fonction publique [ ].

Elle craignait que ces derniers n'envahissent l'Angleterre pour placer Marie I re d'Écosse , considérée par beaucoup comme l'héritière de la couronne d'Angleterre [ 71 ] sur le trône [ 72 ]. Élisabeth I re décida d'envoyer des troupes en Écosse pour soutenir les rebelles protestants, et, même si la campagne fut un échec, le traité d'Édimbourg de juillet écarta la menace française au nord [ 73 ].

Lorsque Marie I re retourna en Écosse en , après plus d'une décennie en France, le pays, qui avait établi une Église protestante, était gouverné par un conseil de nobles protestants soutenus par Élisabeth I re [ 74 ]. Elle refusa de ratifier le traité [ 75 ]. Ces derniers ne furent pas convaincus [ 76 ] , et en , Marie I re épousa Henry Stuart, Lord Darnley , qui pouvait également prétendre à la couronne d'Angleterre.

Cette union fut la première d'une série d'erreurs de jugement de Marie I re , qui permit la victoire des protestants écossais et d'Élisabeth I re. Peu après, le 15 mai , Hepburn épousa Marie I re , ce qui accrédita les rumeurs selon lesquelles elle aurait été complice dans le meurtre de son mari. Élisabeth I re lui écrivit: Ces événements entraînèrent rapidement le renversement de Marie I re , qui fut emprisonnée au château de Loch Leven.

Les nobles écossais l'obligèrent à abdiquer en faveur de son fils Jacques né en juin , et ce dernier fut emmené au château de Stirling pour être élevé dans la foi protestante. Marie s'échappa de Loch Leven en , mais ses partisans furent défaits, et elle dut se réfugier en Angleterre dont on lui avait dit qu'elle pourrait compter sur le soutien de la reine.

La première intention d'Élisabeth I re était de la restaurer sur le trône d'Écosse, mais son conseil et elle décidèrent d'être plus prudents. Plutôt que de prendre le risque de ramener Marie en Écosse avec une armée anglaise ou de l'envoyer en France auprès des ennemis catholiques de l'Angleterre, ils décidèrent de la garder en prison où elle resta pendant 19 ans [ 78 ].

En , un important soulèvement catholique eut lieu dans le Nord de l'Angleterre avec pour objectif de libérer Marie, de la marier à Thomas Howard et de la placer sur le trône d'Angleterre [ 79 ]. Après leur défaite, plus de rebelles furent exécutés sur ordre d'Élisabeth I re [ 80 ].

Les catholiques qui continuaient de lui obéir risquaient également l'excommunication [ 81 ]. La bulle entraîna des propositions anti-catholiques au Parlement, lesquelles furent néanmoins assouplies par la reine [ 83 ].

En , convertir des sujets anglais au catholicisme avec l'intention de les libérer de leur allégeance à Élisabeth I re devint un acte de haute trahison passible de la peine de mort [ 84 ]. Regnans in Excelsis donna aux catholiques anglais une forte incitation à considérer Marie Stuart comme la souveraine légitime d'Angleterre. Cette dernière n'était peut-être pas informée de tous les complots catholiques visant à l'installer sur le trône, mais, du complot de Ridolfi de au cours duquel Thomas Howard fut décapité au complot de Babington de , le maître-espion d'Élisabeth I re , Francis Walsingham , et le conseil royal accumulèrent les preuves contre elle [ 79 ].

La reine était initialement opposée à l'exécution de Marie, mais à la fin de l'année , elle fut convaincue de sa culpabilité après la découverte de lettres écrites durant le complot de Babington [ 85 ]. Marie fut décapitée le 8 février au château de Fotheringhay [ 87 ].

Après cette exécution, Élisabeth I re affirma qu'elle ne l'avait pas ordonnée, et en effet, la plupart des rapports avancent qu'elle aurait dit à son secrétaire Davidson, qui lui avait apporté la condamnation à signer, de ne pas la transmettre. La sincérité des remords d'Élisabeth I re et ses motivations pour avoir demandé à Davidson de ne pas appliquer le mandat d'exécution, furent débattues par ses contemporains et les historiens modernes.

En octobre , les troupes anglaises occupèrent Le Havre avec l'intention de l'échanger contre Calais qui était tombé aux mains des Français en janvier [ 88 ]. Le plan échoua, car les alliés huguenots d'Élisabeth I re rejoignirent les troupes catholiques pour reprendre la ville, et les Anglais durent se replier en juin Après cette attaque, Élisabeth I re n'entreprit pas d'autres expéditions militaires sur le continent jusqu'en Elle adouba ainsi le corsaire Francis Drake après sa circumnavigation du monde entre et , et ce dernier s'illustra par la suite lors de ses assauts contre les ports et les navires espagnols [ 90 ] , [ 91 ] spécialement dans le Nouveau Monde, d'où les galions espagnols revenaient chargés d'or et de métal d'argent.

En , Élisabeth I re déploya une armée anglaise pour soutenir la révolte des Hollandais protestants contre Philippe II [ 93 ]. Cela suivait la mort, en , de ses alliés le stathouder Guillaume I er d'Orange-Nassau et le duc François d'Anjou, ainsi que la reddition de plusieurs villes hollandaises au duc Alexandre Farnèse , gouverneur espagnol des Pays-Bas méridionaux.

En décembre , la signature d'une alliance entre Philippe II et la Ligue catholique française par le traité de Joinville menaçait la capacité du frère du duc d'Anjou, le roi Henri III de France , à contrer la domination espagnole dans les Pays-Bas. Cela étendait également l'influence espagnole sur la côte sud de la Manche où la Ligue catholique était puissante et exposait l'Angleterre à une possible invasion [ 93 ].

La prise d' Anvers par Farnèse à l'été après un siège d'un an, imposait une réaction anglaise, et en août , Élisabeth I re signa le traité de Sans-Pareil par lequel elle promettait de soutenir militairement les Hollandais [ 94 ]. Le traité marqua le début de la guerre anglo-espagnole qui se termina par le traité de Londres en Même si elle était menée par son ancien soupirant, Robert Dudley, Élisabeth I re ne lui apporta pas un soutien très franc.

Sa stratégie qui consistait à simplement soutenir les Hollandais tout en menant des négociations secrètes avec l'Espagne, dès les jours qui suivraient l'arrivée de Dudley en Hollande [ 95 ] , était à l'opposé de celle de Dudley et des Hollandais qui voulaient mener une campagne offensive. Il blessa profondément la reine en acceptant le poste de gouverneur-général des mains des états généraux des Provinces-Unies.

Élisabeth I re considéra qu'il s'agissait d'une ruse hollandaise pour l'obliger à accepter sa souveraineté sur les Pays-Bas [ 96 ] , ce qu'elle avait jusqu'alors toujours refusé. Elle envoya une lettre de désapprobation qui fut lue devant le Conseil d'État en présence de Dudley [ 97 ]. La campagne militaire fut entravée par les refus répétés d'Élisabeth d'envoyer les fonds promis pour soutenir ses troupes. Sa réticence à s'engager, les mauvaises décisions militaires et politiques de Dudley, ainsi que le chaos politique hollandais, entraînèrent l'échec de la campagne [ 99 ].

Dudley démissionna de son commandement en décembre Dans le même temps, Francis Drake avait entrepris une vaste campagne contre les ports et les navires espagnols dans les Caraïbes en , et Il réalisa une attaque contre le port de Cadix où il détruisit de nombreux navires de guerre rassemblés pour l'invasion de l'Angleterre [ ] , [ ].

Le 12 juillet , l' Armada espagnole mit le cap sur la Manche avec une force d'invasion commandée par Alexandre Farnèse. Ignorant le destin de la flotte espagnole, les miliciens anglais se rassemblèrent pour défendre le pays sous le commandement de Robert Dudley. Celui-ci invita Élisabeth I re à inspecter les troupes à Tilbury dans l' Essex le 8 août. Portant une cuirasse en argent et une robe blanche, elle donna l'un de ses plus célèbres discours:.

La menace d'invasion écartée, la nation fêta la victoire. La procession d'Élisabeth I re lors d'une cérémonie à l' Old St Paul's Cathedral rivalisa avec le faste de son couronnement [ ]. La défaite de l'Armada espagnole fut un important succès de propagande à la fois pour Élisabeth I re et pour l'Angleterre protestante. Les Anglais prirent leur victoire pour une preuve de la faveur de Dieu et de l'inviolabilité de la nation sous la direction d'une reine vierge [ 89 ].

Cette victoire ne fut cependant pas le tournant de la guerre, qui se poursuivit et se déroula souvent à l'avantage de l'Espagne [ ]. Les Espagnols contrôlaient toujours les Pays-Bas, et la menace d'invasion restait présente [ ]. Walter Raleigh avança après sa mort que la prudence d'Élisabeth I re avait entravé la guerre contre l'Espagne:. Mais sa Majesté fit tout par moitié et par d'insignifiantes invasions apprit à l'Espagnol à se défendre et à voir ses propres faiblesses [ ]. Même si certains historiens ont critiqué Élisabeth I re pour les mêmes raisons [ ] , le jugement de Raleigh a plus souvent été jugé injuste.

Ce fut sa première intervention en France depuis la retraite du Havre en Les actions militaires anglaises en France furent cependant désorganisées et peu efficaces [ ]. Il se retira dans la confusion en décembre après avoir perdu la moitié de ses forces. Comme d'habitude, Élisabeth I re manquait de contrôle sur ses commandants outre-mer: Même si l' Irlande était l'un de ses deux royaumes, une grande partie de l'île était virtuellement autonome [ ] , et Élisabeth I re devait faire face à une population irlandaise catholique qui lui était hostile et prête à comploter avec ses ennemis.

Sa politique était d'accorder des terres à ses partisans et d'empêcher les rebelles de fournir à l'Espagne une base avancée pour attaquer l'Angleterre [ ]. Lors d'une série de soulèvements, les forces royales appliquèrent une politique de la terre brûlée et massacrèrent les hommes, les femmes et les enfants. Entre et , Hugh O'Neill mena un large soulèvement en Irlande avec le soutien de l'Espagne, alors que les combats entre cette dernière et l'Angleterre étaient à leur paroxysme [ ].

Au printemps , Élisabeth I re ordonna à Robert Devereux d'écraser la révolte. À sa grande colère [ ] , la campagne fut un échec et Devereux rentra en Angleterre en violation de ses ordres. O'Neill se rendit finalement en , quelques jours après la mort d'Élisabeth I re [ ] et peu de temps après que le traité de Londres eut mis fin à la guerre entre l'Espagne et l'Angleterre.

Élisabeth I re poursuivit les relations diplomatiques établies par son demi-frère avec le tsarat de Russie. Elle écrivait souvent à son souverain, le tsar Ivan IV Ivan le Terrible , en des termes amicaux, mais ce dernier était irrité par sa focalisation sur le commerce plutôt que sur la possibilité d'une alliance militaire.

Le tsar lui demanda même la garantie qu'il pourrait se réfugier en Angleterre si son pouvoir était menacé. Les négociations échouèrent, et Élisabeth I re continua de plaider auprès de Fédor avec des lettres à la fois apaisantes et réprobatrices.

Elle proposa une alliance, ce qu'elle avait refusé quand cela lui avait été offert par Ivan IV, mais le tsar refusa [ ]. Les relations commerciales et diplomatiques entre l'Angleterre et les États barbaresques se développèrent sous le règne d'Élisabeth I re [ ] , [ ]. Malgré l'interdiction papale, l'Angleterre échangeait ainsi des armures, des munitions, du bois et du métal contre du sucre marocain [ ].

En , Abd el-Ouahed ben Messaoud , le principal conseiller du souverain marocain Ahmed al-Mansour de la dynastie des Saadiens , se rendit en Angleterre à la cour d'Élisabeth I re [ ] , [ ] pour négocier une alliance contre l'Espagne [ ]. Malgré les promesses d'attaques et de fourniture d'armes, les négociations s'enlisèrent [ ] , et les deux souverains moururent deux ans plus tard [ ].

Des relations diplomatiques furent également établies avec l' Empire ottoman à la suite de la création de la Compagnie du Levant et de l'envoi du premier ambassadeur anglais à la Sublime Porte , William Harborne , en [ ]. Un traité commercial fut signé en [ ] , et de nombreux émissaires furent envoyés par les deux puissances. Au grand désarroi de l'Europe catholique, l'Angleterre exportait de l' étain et du plomb nécessaires à la fabrication de canons et de munitions vers l'Empire ottoman qui progressait alors dans les Balkans.

Élisabeth I re envisagea sérieusement des opérations militaires conjointes avec Mourad III durant la guerre avec l'Espagne, et les corsaires anglais et barbaresques coopérèrent fréquemment pour attaquer les navires catholiques [ ].

À la suite de la défaite de l'Armada espagnole en , Élisabeth I re affronta de nouvelles difficultés [ ]. Les combats contre l'Espagne et en Irlande se poursuivaient, et l'économie fut affectée par les mauvaises récoltes et le coût de la guerre. Les prix augmentèrent et le niveau de vie diminua [ ] , [ ]. Au même moment, la répression des catholiques s'intensifia, et Élisabeth I re autorisa en l'interrogatoire et la surveillance des propriétaires catholiques [ ].

Pour maintenir une illusion de paix et de prospérité, elle se reposa de plus en plus sur le renseignement intérieur et sur la propagande [ ]. Vers la fin de son règne, la montée des critiques refléta une baisse d'affection du public pour sa reine [ ]. Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, arrivent à Buckingham Palace le 23 mai pour une garden party en l'honneur des La reine Elizabeth II avec la comtesse Sophie de Wessex, le prince Edward et le prince Andrew lors de la première garden aprty de l'année au palais de La reine Elizabeth II lors de la première garden aprty de l'année au palais de Buckingham à Londres le 15 mai La reine Elizabeth II à la rencontre de ses invités lors de la première garden aprty de l'année au palais de Buckingham à Londres le 15 mai Voir toutes les photos de Elizabeth II.

Voir toutes les vidéos de Elizabeth II. Sur le même thème. Sublime à Londres, elle fait oublier l'absence de la reine. Ça déménage au palais de Buckingham! Garden party à Buckingham, la reine s'échauffe pour le mariage. Elizabeth II et son salut nazi:

Menu de navigation